fbpx

Vieillesse : une histoire touchante à plusieurs voix

par

Par Mélina Hoffmann – BSCNEWS.FR / « Jade voyait désormais Mamoune différemment… Comme si elle avait rencontré une autre femme. Pour la faire rire un soir, elle lui avait dit : Je connaissais Mamoune et maintenant j’ai rencontré Jeanne. Et cette Jeanne-là était devenue bien plus que sa grand-mère. Une femme qu’elle aimait à travers son histoire, ses lectures, ses amours et sa secrète intensité qui l’émouvait profondément. »

Jade vit seule dans son appartement depuis qu’elle a quitté celui en qui elle avait cru voir l’homme de sa vie pendant cinq ans. Un soir, elle apprend que sa grand-mère de quatre-vingt ans a fait un malaise qui a convaincu son père et ses tantes de la placer en maison médicalisée. Jeanne, est indignée. Sa Mamoune, comme elle l’appelle, mérite mieux que cela. Elle se refuse à voir celle qui a distribué tant d’amour et d’attention tout au long de sa vie être ainsi abandonnée à sa solitude et sa vieillesse.
Jade décide alors de suivre son cœur et d’aller chercher sa grand-mère afin de la prendre sous son aile. Commence alors une cohabitation chaleureuse entre une jeune femme qui se rêve écrivain et sa grand-mère qui, sa vie durant, s’est livrée clandestinement à sa passion pour la lecture. Deux femmes qui se connaissent depuis de longues années, et qui se rencontrent enfin, autour d’une même passion. « J’ai soudain devant moi une étrangère. Elle n’est plus dans sa fonction de grand-mère. Elle est une femme avec ses aspirations secrètes (…) »
Une rencontre bouleversante entre deux générations qu’à priori tout oppose mais qui ont beaucoup à s’apprendre et à partager. Ainsi, les sentiments d’incompréhension et de décalage cèdent peu à peu la place à la curiosité, l’étonnement, l’apprentissage, le partage et la complicité. « C’est sans doute ce que nous tricotons avec bonheur, Jade et moi, dans notre drôle de vie en commun : une découverte passionnée de l’autre, au-delà de ce que nous en savons. »
Une histoire touchante – où s’entremêlent les voix de Jade et de Jeanne – qui aborde avec brio les thèmes de la vieillesse – sur laquelle l’auteur pose un regard chargé de tendresse -, de la passion amoureuse, de la rencontre, du travail de l’écrivain ou encore des plaisirs innombrables prodigués par la lecture.
Une plume d’une infinie délicatesse et d’une grande sensibilité pour un livre tout en philosophie qui nous invite à aller à la découverte de l’autre – celui que l’on ne connaît pas, que l’on connaît bien ou que l’on croit connaître, et dont le dénouement complètement imprévisible nous laisse sans voix.
Un magnifique et poétique moment de lecture.

La grand-mère de Jade
Frédérique Deghelt
Editions J’ai lu

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à