fbpx

Nebraska : Ron Hansen construit des êtres étranges

par

Par Nicolas Bodou – bscnews.fr / Publié aux Etats-Unis en 1989, Nebraska est un recueil de nouvelles écrit par Ron Hansen qui vient chronologiquement dans l’œuvre de l’auteur après les romans Le sang des Dalton et l’assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford.
Ces nouvelles parurent dans la presse américaine, notamment dans The Paris Review et dans le magazine Esquire.
Onze nouvelles ou l’on trouve des histoires louches, bizarres, dures comme un hiver rigoureux s’abattant sur la campagne, n tueur attendant patiemment son exécution avec une sérénité froide (suite de la nouvelle « Les tueurs » d’Ernest Hemingway).
Un auteur de science-fiction en panne d’inspiration de vie, la crise existentielle d’un commis voyageur ou encore l’étrange histoire de vaches tuées par une force maléfique…Des nouvelles typiquement américaines, où le destin des hommes est le centre des histoires de Ron Hansen, qui construit ces êtres étranges dans une nature indomptable, à l’image des pionniers venus chercher « un bonheur rude ».
Mais rien n’est plus beau dans cette œuvre que lorsque l’auteur rend hommage à son Nebraska natal, mêlant à la fois sobriété et réalisme, il évoque cette région avec poésie, cette région ou « l’on attache de l’importance qu’aux aspects pratiques de la vie ».

Nebraska
De Ron Hansen
Traduit de l’américain par Vincent Hugon
Buchet/Chastel, 232 p, 19 Euros
Date de parution : 3 mars 2011. Crédit Photo Jeff Bauer

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à