fbpx

Sarah Murcia : une dame du temps qui ne nous fait pas perdre le notre

Par Guillaume Lagrée – BSCNEWS.FR / Caroline est composé de Sarah Murcia: contrebasse, clavier/ Gilles Coronado: guitares / Olivier Py: saxophones, flûte / Franck Vaillant: batterie, Simmons SDSV et Oren Bleedew: guitare sur  » Sweet Caroline  » Puisque Sarah Murcia a créé un groupe nommé Caroline, il lui est apparu logique de chanter la gloire […]

propos recueillis par

Par Guillaume Lagrée – BSCNEWS.FR / Caroline est composé de Sarah Murcia: contrebasse, clavier/ Gilles Coronado: guitares / Olivier Py: saxophones, flûte / Franck Vaillant: batterie, Simmons SDSV et Oren Bleedew: guitare sur  » Sweet Caroline  »

Puisque Sarah Murcia a créé un groupe nommé Caroline, il lui est apparu logique de chanter la gloire des Carolines. Comme la Dame a quelques relations dans le merveilleux monde de la chanson (Katerine, Jacques Higelin, Rodophe Burger entre autres sans compter quelques Anglo Saxons), elle a su rassembler tout le monde sur ce projet mirifique. Il manque juste la chanson de  » Caroline chérie « . Baste! Ne boudons pas notre plaisir. Cette musique est variée mais n’est pas de la variété. Elle est au format chansonnette (5mn maximum) sans nous prendre la tête avec des rengaines agaçantes. Elle est émouvante (Sweet Caroline, Caroline says), amusante (Tante Caroline), surprenante (Caroline). Elle permet de redécouvrir des classiques, de découvrir des nouveautés. Elle satisfera les esprits curieux et stimulera les habitués des chansonnettes radiophoniques.
Bref, Sarah Murcia est une Dame du temps présent qui ne nous fait pas perdre notre temps. La multiplicité de ses talents, la diversité de ses relations, la richesse de ses investigations musicales suscitent l’admiration légitime de l’auditeur qui la propose en exemple aux demoiselles et aux dames de ses relations.
Divers chanteurs et chanteuses sont invités. Un pour chacune des 15 chansons de l’album sauf une. A vous de trouver laquelle.

Lectrices curieuses qui désirez devenir ou demeurer une Caroline chérie, lecteurs amoureux qui chérissez une Caroline, il vous faudra attendre le jeudi 20 janvier 2011 pour acquérir cet objet étrange et merveilleux, déclaration d’amour à toutes les Caroline. D’ici là, vous aurez eu le temps de revendre les cadeaux horribles (poêle à frire, cravate à pois, ouvre boites électronique…) que vous aurez reçu le 24 ou le 25 décembre 2010. Un peu de patience.  » Caroline Yes  » le vaut bien. Je ne m’appelle pas Caroline, je ne connais pas de Caroline et pourtant je chante les louanges méritées de cette Caroline là. Suivez mon exemple. Vous ne le regretterez pas.

Blog de Juan Carlos Hernandez ( crédit photo de Sarah Murcia)
juancarloshernandezjazzphotographer.blogspot.com

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à