Manu larcenet

Manu Larcenet : Apologie des héros imparfaits

Partagez l'article !

Partagez l'article !Rencontre avec Manu Larcenet- Propos recueillis par Julie Cadilhac– PUTSCH.MEDIA/ Avec Manu Larcenet, on ne parle pas de héros mais de personnages. Ses créatures, bien loin d’être parfaites, sont dotées de failles qui en font des sujets attachants ou, en tous cas, attractifs car ils sont prétexte à narration inépuisable. Ce sont des […]

Partagez l'article !

Rencontre avec Manu Larcenet- Propos recueillis par Julie CadilhacPUTSCH.MEDIA/
Avec Manu Larcenet, on ne parle pas de héros mais de personnages. Ses créatures, bien loin d’être parfaites, sont dotées de failles qui en font des sujets attachants ou, en tous cas, attractifs car ils sont prétexte à narration inépuisable. Ce sont des êtres comme Marco, jeune photographe écorché en mal d’inspiration, sensibles parfois jusqu’à la folie comme Polza Mancini , meurtrier illuminé, obèse au nez d’oiseau.Ils s’extirpent du crâne de l’artiste et sont des petits bouts de lui , sortes d’ horcruxes dont le nombre, souhaitons-le, sera illimité. En effet, ses textes sont d’une finesse remarquable, alliant humour et introspection et sa dernière série, Blast, est dotée d’un excellent scénario-polar où le suspense est ménagé avec une dextérité d’orfèvre. Quant à son trait, il ne mérite que des compliments largement mérités: sans céder à la facilité, il propose au lecteur une esthétique personnelle et alternative vis à vis de laquelle on ne peut rester indifférent…Rencontre avec un artiste bonhomme, généreux et modeste…Rencontre avec Manu Larcenet, un « monstre » de la bande-dessinée française contemporaine.

Emile Zola disait que « le Premier homme qui passe est un héros suffisant »: dans quelle mesure cette définition s’applique à Marco, le héros de votre Combat Ordinaire?

Ah oui, direct, on commence avec Zola… (rires)

Votre héros doit-il être un homme du quotidien?

Eh bien, oui, ce vieux Emile avait absolument raison! On a vécu jusque dans les années 80 la mode du  » héros », le type extraordinaire qui faisait des choses extraordinaires…même Tintin est un type extraordinaire. Au bout d’un moment, quand on vieillit un petit peu, on a l’impression que ces héros-là ne suffisent plus et qu’il faut en …

Pour lire la suite et accéder en illimité aux articles de , profitez de notre offre de lancement

[Offre d'abonnement]

4,99€*

* Accès à tous les articles de par renouvellement mensuel
Abonnez-vous

Vous avez lu vos

0 articles offerts.

M'abonner à