fbpx

Livre jeunesse : une floraison de titres à découvrir

par

Par Martine Bréson – bscnews.fr / La sélection de livres jeunesse de Martine Bréson.

Les carcérales de Magalie Wiéner aux éditions Milan ( Macadam ) à partir de 15 ans (10,50 euros)
Rodrigues est fou amoureux d’Aurélie et un soir de fête de la musique, il va l’aimer dans un jardin public. Aurélie va vivre cela comme un viol et elle va porter plainte. Rodrigues, jeune homme sans histoire, tombe des nues, il était sûr qu’elle était consentante. La justice va le condamner à 7 ans de prison …
Rarement, un roman pour ados sur la prison a sonné aussi juste. Ces deux jeunes ont chacun leur vérité. Le lecteur est ballotté de l’un à l’autre. Comment en est-on arrivé là ? Qui a raison , qui a tort, on a du mal à se décider. On comprend Rodrigues et son amour démesuré, on comprend Aurélie et sa souffrance. On découvre la prison qui casse, qui détruit mais qui ne permet pas de réfléchir , d’analyser que qu’on a fait . On a envie de dire à Rodrigues : tu aurais dû réfléchir et parler à Aurélie. On a envie de dire à Aurélie : tu aurais dû mettre des limites, ne pas laisser faire.C’est un roman très fort , très poignant , très réaliste, on en sort plus mûr.
Le bonheur selon Lucky de Susan Patron aux éditions Bayard jeunesse à partir de 11 ans (11,90 euros)
Lucky , 10 ans , vit dans un mobil home en Californie aux portes du désert avec sa tutrice Brigitte, une française. Elle mène sa petite vie d’enfant avec ses amis un peu étranges, loufoques et tendres. Sa crainte : être abandonnée par Brigitte et conduite dans un orphelinat…
On s’attache très vite à Lucky et aux autres personnages de ce roman. Lucky, c’est un peu une Fifi Brindacier avec autant de fantaisie mais en plus tendre. Cette peur de l’abandon est touchante et en même temps ce n’est pas du tout une histoire triste au contraire, c’est plein d’humour , de poésie et une fois l’histoire terminée on a du mal à quitter cet univers.

Bienvenue à Griffstone de Sylvie de Mathuisieulx et Thérèse Bonté aux éditions Hatier poche à partir de 7 ans (5,20 euros)
C’est l’histoire d’une vengeance , la vengeance d’une indienne. Avec son aigle, elle va tuer le juge qui a fait emprisonner sa grand mère . Condamnée pour avoir manifesté contre la création d’une autoroute, la vieille dame est morte à sa sortie de prison .
Avec ce petit roman, on entre dans l’univers des indiens du Canada. Les légendes, les rites, le besoin de liberté, on comprend la rage de cette jeune fille fière et solitaire. On est complètement pris par cette histoire de vengeance mais aussi par l’enquête policière. La poursuite entre le jeune policier et la jeune fille est palpitante et quand on sait que ce roman est inspiré de faits réels on est encore plus subjugué.

L’homme au ciré jaune de Sylvie de Mathuisieulx et Thérèse Bonté aux éditions Hatier poche à partir de 7 ans (5,20 euros)
Qui a renversé Eline alors qu’elle roulait à vélo. C ‘est ce qu’ Eric va tenter de découvrir…
Enfin une enquête pas gnan gnan pour les plus petits. Vous allez être scotché. Le lecteur est entraîné à la suite d’ Eric, enquêteur en herbe, qui de fausses pistes en fausses pistes, de mensonges en reculades va quand même finir par comprendre ce qui s’est passé. Impossible de deviner la fin et c’est ça qui est passionnant.

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à