fbpx

La neige en été: le mariage gracile du conte et de l’haïku

par

Par Julie CadilhacBscnews.fr / C’est l’histoire d’un cerisier terriblement orgueilleux de sa beauté et d’une princesse inconsolable depuis la disparition de l’hiver et de ses flocons.

Un jour, l’arbre blanc blesse une vieille mendiante car il refuse de l’accueillir sous son feuillage de peur de salir ses fragiles corolles immaculées . Kuan Yin « à l’âme remplie de pitié », ainsi métamorphosée, comprend la solitude du cerisier qui n’ouvre son coeur à personne. Elle saura réconcilier avec le sourire la princesse aux pleurs constants et apprendre à l’arbre combien s’intéresser aux autres libère de ses angoisses et de ses obsessions.

Le texte de Regine Joséphine est poétique à souhait, empreint d’une délicatesse ravissante . Il est accompagné des illustrations non moins charmantes de Bing Liu. Le lecteur sera enchanté dès la première de couverture: le contraste des cheveux ébène de la princesse flottant sous une pluie de flocons est superbe, la rencontre d’un arbre avec une femme fragile et éblouie par sa splendeur végétale est magique.

Un album qui parle d’altruisme : il incitera l’enfant et l’adulte à réfléchir sur la nécessité de savoir partager, d’avoir de la compassion pour autrui, sur le plaisir de l’échange avec l’autre. Un livre qui rappelera à tous aussi la fragilité de l’être et ses remèdes fraternels. Un livre qui – en classe de primaire- pourrait notamment être poursuivi par la lecture du mythe de Narcisse ( l’occasion de définir le mot  » narcissisme », d’en évaluer les dangers et de poursuivre le thème des métaphores florales).

La présence régulière d’haïkus ( poèmes japonais) qui s’immiscent au creux des dessins ajoute au charme de cet album à (s’) offrir absolument!

 » Dansent dans l’azur

Moment d’éternité

Neige d’avril » ( Régine Joséphine)

Titre: La neige en été

Editions: Anna Chanel

Collection: De Toi à Moi

Auteur: Régine Joséphine

Illustratrice: Bing Liu

Prix: 15 euros

Année: 2010.

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à