fbpx

Cinéma: Les Noces Rebelles

par

Par Julie CadilhacBSCNEWS.FR / Les films de talent ont le pouvoir d’être d’une actualité intemporelle et saisissante et lorsqu’ils sont servis par un casting d’acteurs prodigieux, ils bouleversent ceux qui les côtoient.
Les Noces Rebelles est un moment de cinéma intense. Certes, le coeur en ressort retourné et l’issue tragique ne motivera pas les frileux patentés des remises en question mais il aborde la relation de couple et ses difficultés avec une finesse et une élégance rares.
L’histoire?
Dans l’Amérique des années 50, Frank et April Wheeler sont un adorable couple que tout le monde envie. Tous deux d’ailleurs se considèrent comme des êtres à part. Lorsqu’ils emménagent dans leur jolie maison blanche sur Revolutionary Road, ils s’imaginent ne jamais se conformer à l’inertie banlieusarde qui les entoure et ne jamais s’emprisonner dans le conformisme règnant. Pourtant les Wheeler deviennent exactement le cliché qu’ils fuyaient : un homme coincé dans un métier qui l’assomme et l’ennuie ; une femme à la maison atteinte de bovarysme; une famille américaine ordinaire. April propose à son mari de partir vivre à Paris pour recommencer une nouvelle vie dénuée de routine…mais Frank aura-t-il le courage de son épouse? Saura-t-il entendre l’appel de détresse d’April?
Les Noces rebelles est l’adaptation du roman Revolutionnary Road / La Fenêtre panoramique de Richard Yates, publié chez Robert Laffont en 1961. Lors de sa parution, le roman suscita de vives discussions sur le mariage, le rôle de l’homme et de la femme à l’ère moderne et la difficulté de concilier famille, travail et responsabilités…
Kate Winslet et Léonardo Di Caprio , réunis dix ans après le succès de Titanic ,incarne un couple troublant de sensibilité. Kate Winslet, récompensée de l’oscar de la meilleur actrice, y est d’une justesse touchante. Elle décline tour à tour l’épouse amoureuse, l’épouse adultère, l’épouse ménagère parfaite, l’épouse dépressive, avec une égale perfection. On remarquera aussi Michael Shannon, en mathématicien désaxé, qui déstabilise et secoue le couple qui se croit exceptionnel mais également à Kathryn Hahn , voisine des Wheeler, dont la normalité bonhomme – qui se rassure des déboires des autres – glace le dos.
Les Noces Rebelles , qui égratigne une fois de plus l’american way of life, réalisé par Sam Mendes, est à regarder avec délicatesse et réflexion.

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à