Eric-Emmanuel Schmitt – Oscar et la Dame en Rose

par
Partagez l'article !
Oscar, garçon de dix ans, séjourne à l’hôpital des enfants. Ni les médecins ni ses parents n’osent lui dire la vérité sur sa maladie. Seule Rose, femme à l’air bougon, venue livrer ses pizzas, communique avec lui sans détour. Pour le distraire, Rose propose un jeu à Oscar : faire comme si chaque journée comptait désormais pour dix ans. Elle lui offre ainsi une vie entière en quelques jours. Pour qu’il se confie davantage, elle lui suggère aussi d’écrire à Dieu. Dans ses lettres, Oscar avoue ses douleurs, ses inquiétudes, ses joies, son premier amour, le temps qui passe… Une amitié singulière naît entre Oscar et Rose. Tous deux sont loin d’imaginer à quel point cette complicité va bouleverser leur destin. C’est l’occasion de demander à Eric-Emmanuel Schmitt les secrets de ce film.

Le 9 décembre est sorti votre deuxième film, « Oscar et la Dame Rose ». C’est un film qui raconte l’histoire d’amitié transgénérationnelle entre un petit garçon malade et une vendeuse livreuse de pizzas. C’est un film grave mais qui en même temps fait rire ou sourire. Est-ce que le dosage entre drame et comédie fut une des difficultés les plus importantes sur ce film ?

Ce dosage comédie/drame, je l’ai dans mon écriture. La grande difficulté a été de le retrouver à l’écran. J’ai beaucoup travaillé, j’ai aussi été aidé par les acteurs, Michèle Laroque ou Amir, qui sont capables de passer d’une émotion à une autre en un instant. Et le travail a été dans …

Pour lire la suite et accéder en illimité aux articles de , profitez de notre offre de lancement

[Offre d'abonnement]

4,99€*

* Accès à tous les articles de par renouvellement mensuel
Abonnez-vous

Vous avez lu vos

0 articles offerts.

M'abonner à