fbpx

Spécial Désir – Edito de Nicolas Vidal

par

Lorsque j’ai lancé ce thème auprès de ma rédaction, j’ai immédiatement pensé à Philip Roth pour « Portnoy et son complexe», « Professeur de désir» « Tromperie » ou encore le somptueux « La bête qui meurt ». Je me suis alors littéralement plongé dans ma bibliothèque à la recherche de ces ouvrages pour retrouver la primeur des premières années de faculté lorsque les véritables croisades de la séduction sont engagées. Et c’est dans ces moments de socialisation de l’existence que le désir déclenche en nous des frictions avec ces envies humaines et parfois irrépressibles.

Philip Roth traite du désir dans chacun de ces ouvrages.
Et je me fais un plaisir de proposer à votre lecture cette phrase :
«Jour et nuit, au travail et dans la rue – à trente trois ans d’âge, et il rôde toujours, avec les yeux hors de la tête. Un vrai miracle qu’il n’ait pas été réduit en bouillie par un taxi étant donné la façon dont il traverse les grandes artères de Manhattan à l’heure du déjeuner. Trente trois ans, et toujours à mater et à se monter le bourrichon sur chaque fille qui croise les jambes en face de lui dans le métro. » Philip Roth, Portnoy et son complexe.

Mais il est bien entendu que le thème du Désir est bien plus riche que cela et il ne mérite pas qu’on l’enferme dans une si courte définition aussi juste soit-elle.

Ainsi, une nouvelle fois, dans ce numéro du BSC NEWS MAGAZINE, nous avons mêlé les aspirations et les idées de plusieurs invités, chacun dans leurs registres respectifs. Vous y trouverez des chroniques variées qui ne manqueront pas de laisser vos jugements butiner de conclusions personnelles en conceptions intimes du désir.

Désirons découvrir ce que nous cache ce thème immense et fabuleusement généreux.

Nicolas Vidal

Pour lire le BSC NEWS MAGAZINE  » Spécial Désir », cliquez ici

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à