fbpx

Lorsque la découverte correspond étrangement au plaisir

par
Je ne vois qu’un thème officieux et valable à ce 18 ème numéro du BSC NEWS MAGAZINE : la découverte. Sans le vouloir et finalement sans chercher à suivre ce mois-ci un fil rouge, nous avons empilé avec envie des découvertes agréables, de celles qui vous séduisent et que vous vous surprenez à cajoler avec le temps.
Pour commencer, nous avons le plaisir d’accueillir ce mois-ci Abha Dawesar qui nous gratifie d’une réflexion prenante sur l’amour, sur ces multiples déclinaisons et sur ses travers. Vient l’interview d’Abad Boumsong, un garçon de ma génération, celle que j’aime à appeler «les trentenaires désabusés». Abad Boumsong a quelque chose de fascinant dans cette conquête culturelle qu’il s’est lancée, imprégné d’un prosélytisme presque touchant pour convertir l’individu à la culture et lui permettre ainsi de s’épanouir.
Puis, je vous invite à vous plonger dans la musique profonde et sensuelle de Sian Pottok.Cette jeune chanteuse, tout juste à quelques encablures de son quart de siècle, nous propose un premier album étonnant, presque envoûtant. De par ses origines, elle se situe au carrefour des cultures et à la croisée des identités. Et sa musique apparaît comme un véritable épanouissement d’émotions et de plaisirs. Je gage dans ce numéro que sa renommée sera bientôt à la mesure de son talent, grande. Et je n’oublie pas de remercier Alexandra G. pour sa contribution exceptionnelle dans ce numéro où ses photos gravitent entre le langoureux et la spontané.Et ce travail nous a plu.
Mais un édito ne suffirait pas à tenter de vous convaincre que ces découvertes représentent, chacune dans leur style ou dans leur genre, une bruine de plaisir sous laquelle, j’en suis sûr, vous ne manquerez pas de vous prélasser.
Car, lorsque la découverte correspond étrangement au plaisir, il n’y a pas meilleur exutoire que d’y succomber.

Je vous laisse sur ces mots découvrir ce numéro avec joie et allégresse.

Nicolas Vidal.

(copyright photo D.CRESPIN)

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à