putsch-mag

Bernard Werber « j’écris les livres que j’ai envie de lire ! »

Partagez l'article !

Partagez l'article !« Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe » a écrit Jules Renard et c’est ainsi que pousse celui qui, à l’ombre de son jardin de papier, se prépare à donner ses propres fruits : l’écrivain, bien sûr ! De là, mon envie d’aller à leur rencontre et d’avec eux remonter […]

Partagez l'article !

« Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe » a écrit Jules Renard et c’est ainsi que pousse celui qui, à l’ombre de son jardin de papier, se prépare à donner ses propres fruits : l’écrivain, bien sûr ! De là, mon envie d’aller à leur rencontre et d’avec eux remonter le temps, le temps d’avant l’écriture, le temps de la première lecture.

par Maïa Brami / Photos Denis Felix-Opale

Premier souvenir littéraire…
La Guerre des Boutons de Romain Goupil. C’est un des premiers gros livres que j’aie lus, je devais avoir sept, huit ans. J’ai aimé comment il arrive à tirer le Fantastique d’un univers scolaire ; l’humour aussi, le côté chorégraphie de batailles. Je me souviens d’une bataille où ils avaient volé tous les boutons, quelle inquiétude ! On dit souvent que les garçons sont intéressés par les batailles, tandis que les filles s’orientent plus volontiers vers les histoires sentimentales. En tout cas, c’est ce qui m’a été reproché dans Les Fourmis. D’où la grande histoire d’amour dans le deuxième !

Ensuite, il y a la découverte de Jules Verne…
J’ai adoré L’île Mystérieuse, parce que c’est le principe de Robinson Crusoé, mais traité de façon beaucoup plus dynamique. Et puis, il y a une telle force de détails dans Jules Verne. Il nous transporte, on a …

Pour lire la suite et accéder en illimité aux articles de , profitez de notre offre de lancement

[Offre d'abonnement]

4,99€*

* Accès à tous les articles de par renouvellement mensuel
Abonnez-vous

Vous avez lu vos

0 articles offerts.

M'abonner à