fbpx

Interview de Julia Roberts – Duplicity

par

Comment définiriez-vous la relation entre les deux personnages principaux de ce film Duplicity ?
Vous ne savez pas vraiment si on est amis, ennemis, amants… D’ailleurs nous sommes toutes ces choses, donc c’est intéressant. Et je pense que le casting qui
nous entoure est le meilleur casting qu’on puisse avoir, tout le monde est si doué et si authentique ! C’est ça le rôle de Tony. Il a vraiment cherché l’authenticité. Ces
personnes sont très compliquées, très intéressantes, et c’était une aventure très excitante.

Il y a tout de même une histoire d’amour. Est-ce qu’on peut dire que c’est un film romantique ?

Les deux personnages sont très absorbés par leur travail. Ils ont certainement une connexion mais c’est compliqué de mettre de la romance au milieu de tous leurs
complots et manigances ! C’est sexy en fait ! Je ne sais pas si c’est romantique mais c’est sexy en tous cas.

Parlez-nous un peu du personnage que vous interprétez.

Je joue le rôle de Claire Stenwick, espionne extraordinaire au sein d’une entreprise. Elle est culotée, sombre, intéressante. C’est l’homologue de Clive Owen.

Claire est plus intelligente que Ray ?

Ah oui, elle est plus intelligente, plus ingénieuse, plus maligne. Et je crois qu’elle est plus excentrique que le personnage de Ray. Lui est assez prévisible, ce que vous voyez
est ce que vous aurez. Elle, par contre, nous réserve des surprises.

Vous partagez l’affiche avec Clive Owen. Un mot sur son personnage ?
Clive joue le rôle de Ray, un espion au sein d’une entreprise, qui semble rencontrer plus d’ennuis que mon personnage. Il est un peu bordélique. Clive est vraiment la
vedette masculine parfaite, il est génial dans ce rôle. J’adore sa façon de jouer, il est génial, très sincère. J’ai adoré jouer avec lui, j’ai adoré chaque minute.

Il y a une vraie alchimie à l’écran entre ces deux personnages. C’était assez naturel ?

Vous savez, l’alchimie, soit il y en a, soit il n’y en a pas. Clive et moi l’avons, c’est sûr, car je pense que la nature de notre relation est excitante et chargée. On aime être
ensemble, nos cerveaux fonctionnent un peu de la même manière, d’une façon drôle. On est sur la même longueur d’ondes, et c’est ça notre alchimie. C’est bien qu’elle
existe, car on ne s’en soucie pas, et on joue autour.

photo crédits Universal

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à