fbpx

Sabine Ferrand : « Le gouvernement est en train de nous enterrer vivants »

Alors que les professionnels de la nuit s’inquiètent pour la pérennité de leurs établissements, le gouvernement a choisi de prendre une décision sur la réouverture des boîtes de nuit courant septembre après un état des lieux de la situation sanitaire.

propos recueillis par

La colère gronde dans le secteur, qui a du fermer depuis mi-mars ses établissements sans aucune perspective sur une réouverture dans les prochains mois. Privés d’ouverture cet été, la situation risque d’être catastrophique avec des fermetures et des licenciements en cascade.

Sabine Ferrand, président de l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie dans le Loir et Cher, et responsable du Club le Tango tire la sonnette d’alarme et met en cause directement le gouvernement concernant ses décisions politiques et sanitaires.

 

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à