fbpx

(Vidéo) « Des médecins qui prennent position contre le Professeur Raoult, et qui ont touché 50 000€ d’un laboratoire qui sort un médicament concurrent, c’est un problème »

par

La polémique continue d’enfler autour de l’utilisation de la Chloroquine pour les malades du Covid19, notamment depuis les doutes émis suite à la publication de l’étude sur la revue The Lancet.

Sur LCI, Arnaud Stephan éditorialiste de la chaîne a mis les pieds dans le plat face à Yaël Goosz, chef du service politique de France Inter concernant notamment Karine Lacombe, infectiologue à l’hôpital Saint Antoine à Paris : « Quand vous avez des médecins Karine Lacombe qui viennent vous exposer « C’est n’importe quoi ce que dit le Professeur Raoult », et qui ont touché 50 000€ d’un laboratoire Gilead qui sort un médicament concurrent Remdesivir, je trouve que c’est un problème.»

Yaël Goosz a montré une indignation très mesurée en demandant à Arnaud Stephan de « préciser ces informations que nous n’avons pas… ce n’est pas clair pour moi » alors même que le présentateur se fend d’un «on ne savait pas» . Arnaud Stephane rétorque :  » il faut se renseigner… »

A ce sujet, nos confrères de Marianne ont notamment révélé dans un long article du 18 mai dernier sur les liens entre certains expertes français et des laboratoires que « Karine Lacombe entretient des liens d’intérêts avec Gilead qui déclare 17.000 euros de versements la concernant, entre février 2017 et fin 2019, pour des recherches portant sur le VIH. Mais aussi, de 2014 à 2019, pas moins de 40 contrats de collaboration scientifique, la majorité sans montant déclaré, et la participation au « board » du labo au moment où le remdésivir a été élaboré (2014). Elle est également consultante et membre du « board » d’AbbVie – fabriquant le kaletra – qui déclare 23.111 euros de liens d’intérêts à son sujet depuis 2014, notamment pour des collaborations portant sur l’hépatite C. »

( capture d’écran du compte twitter d’Alerte Infos USA)

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à