fbpx

Albert Uderzo est décédé, Astérix perd son second « papa »

par

Avec le scénariste René Goscinny, il avait été à l’origine il y a 60 ans de la célèbre saga du petit gaulois, qui a connu un succès planétaire. Son décès n’a pas été provoqué par le coronavirus selon la famille.

La nouvelle de la mort d’Albert Uderzo, âgé de 92 ans, a été annoncée à l’AFP par Bernard de Choisy, gendre du dessinateur.

« Albert Uderzo est mort dans son sommeil à son domicile à Neuilly d’une crise cardiaque sans lien avec le coronavirus » a expliqué le proche du dessinateur. « Il était très fatigué depuis plusieurs semaines » a souligné M. de Choisy.

Le président de l’Institut René Goscinny, Aymar du Chatenet,  et l’ancien éditeur d’Asterix, Dargaud ont confirmé l’information. L’actuel éditeur de la saga, Edition Pierre/Hachette, ainsi que le parc d’attractions dédié à Astérix ont également publié sur Twitter un hommage au dessinateur.

 

 

Souffrant d’arthrite, en 2009, Albert Uderzo avait arrêté d’écrire et de dessiner les albums du petit gaulois. Les derniers épisodes de la saga avaient été réalisés par le dessinateur Didier Conrad et le scénariste Jean-Yves Ferri, mais Albert Uderzo avait continué à valider les albums. Ce sont eux qui ont signé aussi le dernier ouvrage « La Fille de Vercingétorix », paru dans le mois d’octobre 2019 (retrouvez les interviews réalisées en avril et octobre 2019).

 

Jean-Yves Ferri et Didier Conrad avec Asterix et Obelix (© M. Ghisalberti /PUTSCH)
Jean-Yves Ferri et Didier Conrad avec Asterix et Obelix (© M. Ghisalberti /PUTSCH)

 


A lire également :

* « La fille de Vercingétorix » est-elle prête pour un « putsch » dans le village d’Astérix ?
* Astérix fête ses 60 ans avec « La fille de Vercingétorix »

 


(crédit image à la une : la première case de « La felle de Vercingétorix » – © Ed. Pierre René/Hachette)

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à