fbpx

Netflix : fin de partie pour l’essai gratuit

par

La plateforme de streaming Netflix durcit sa stratégie commerciale. Et cette nouveauté est de taille. Netflix a décidé de stopper le mois d’essai gratuit pour les nouveaux utilisateurs afin de gagner de nouveaux abonnés.

Et ce changement de politique commerciale toucherait plusieurs pays notamment la Belgique, l’Espagne, la France et d’autres pays européens. Car, en réalité la concurrence fait rage dans l’univers du streaming ou Disney + qui va débarquer en Europe le 24 mars prochain ou encore Apple TV+ après l’arrivée de Amazon Prime Vidéo ou Canal Séries.
Et il semblerait que Netflix ait décidé de ne pas communiquer sur ce changement majeur de politique tarifaire afin de gagner la bataille des nouveaux abonnés. A cette heure, Netflix compterait près de 7 millions d’abonnés en France.

Selon Le Mag de JobPhoning , média dédié à l’économie et au marketing, «Netflix engloutit également 31 % des flux télévisés, devançant tous les autres services du secteur». Côté concurrence, toujours selon Le Mag de Job Phoning, «Apple et Disney ont été les premiers à entrer en lice en novembre, et trois autres sociétés ont également lancé leurs plateformes, soutenues par des plans d’actions à hauteur de milliards de dollars d’investissements, au début de l’année 2020 » .

Photo by YTCount on Unsplash

 

Netflix propose ainsi plusieurs offres d’abonnements pour ses futurs et nouveaux abonnés à savoir 7,99 € par mois pour la première formule sur un écran en qualité SD, ou 11,99 € pour deux écrans (HD) ou encore un tarif 15,99 € disponible pour quatre écrans en qualité 4K.

Selon encore, Le Mag du JobPhoning, « Cette augmentation du nombre de services a fait naître une certaine lassitude des abonnements. Comme de nombreuses études de marché l’ont révélé, la grande majorité des consommateurs est abonnée à un, deux ou trois services de streaming payant» .

A savoir maintenant si les consommateurs accepteront ce durcissement de la stratégie de Netflix et pour ceux, qui ne sont pas encore abonnés, passeront le stade du paiement pour continuer à suivre leurs séries préférées.
Néanmoins, Netflix devrait poursuivre sa politique de gratuité pour certains contenus qui devrait constituer un appât pour les indécis ou les réfractaires à l’abonnement. De leur côté, certains concurrents comme Amazon Prime Vidéo ou Apple TV+ continuent de proposer un mois voir un an gratuit à leurs nouveaux utilisateurs.

Du côté des chiffres chez Netflix, la plateforme affiche un gain de 8,76 millions d’abonnés dans le monde. Et actuellement Netflix peut s’enorgueillir de comptabiliser presque 170 millions d’abonnés. néanmoins, la progression de Netflix est moins florissant aux USA avec une augmentation relative de 420000 abonnements, information qu’il faut mettre en corrélation avec l’augmentation de ses tarifs sur ces zones où des seuils à 20% ont été atteints.

Les prévisions pour le 1er trimestre 2020 ont été revues à la baisse avec une projection de 7 millions d’abonnés payants supplémentaires.

Il n’en reste pas moins que NetFlix truste le marché français d’après le CNC, suite à la publication de son observatoire du marché de la Vidéo à la Demande (VOD) pour l’année 2019. On voit très clairement dans les graphiques ci-dessous une hégémonie de Netflix sur les autres plateformes de streaming, qui s’accompagne d’une augmentation importante entre octobre 2018 et octobre 2019.

Source CNC

 

Enfin, le CNC a choisi de comparer également pour Netflix sa part d’audience face à celles des chaînes de télévision pour l’année 2018.  On s’aperçoit dans ce nouveau graphique que Netflix se positionne en cinquième position au niveau de l’audience en comparaison des chaînes françaises notamment devant C8, W9, BFM TV, France 4 ou encore Arte et équivalente à France 5. TF1, France 2, France 3 et M6 sont encore loin devant.

Vous l’aurez compris, la bataille fait rage dans le monde du streaming vidéo et il faudra quelques mois pour observer quelle stratégie est la plus pertinente pour rafler des parts de marché de plus en plus grandes auprès d’un public qui est, de plus en plus, adepte de télé à la demande et de streaming. Mais il semblerait que Netflix ait encore de beaux jours en France.

(Photo de Une – Kon Karampelas on Unsplash)
Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à