fbpx

Jérôme Rodrigues interpellé pour violences conjugales sur sa compagne.. qui dément elle-même ces accusations

par

L’un des leaders des Gilets Jaunes Jérôme Rodrigues a été interpellé ce dimanche matin et placé à garde à vue suite à une présomption de violences conjugales sur sa compagne sur leur lieu de vacances, en Vendée.

Selon le procureur de la République, Hervé Lollic a déclaré que « Jérôme Rodrigues est en garde à vue depuis ce matin, les faits ont eu lieu dimanche matin ».

Néanmoins, la compagne de Jérôme Rodrigues, a elle-même contredit les faits reprochés à Jérôme Rodrigues pour laquelle elle serait la victime.

 

« Quand je suis sortie de l’hôpital, on m’a auditionnée, on a tenté de me faire dire un tissu de mensonges, dont celui d’avoir subi des violences conjugales »

 

Elle a déclaré à l’AFP : « J’ai fait une crise d’angoisse. Suite à cela j’ai décidé d’appeler les pompiers pour qu’ils viennent me chercher. Le procureur de la République a décidé de faire son coup de pub en plaçant Jérôme en garde à vue. Quand je suis sortie de l’hôpital, on m’a auditionnée, on a tenté de me faire dire un tissu de mensonges, dont celui d’avoir subi des violences conjugales ». Des propos qui sont tout de même troublants concernant les faits pour lesquels les forces de l’ordre ont procédé à une interpellation ce dimanche matin de Jérôme Rodrigues. De leur côté, nos confrères de France Info indiquent que « ce sont les hôtes qui ont appelé les pompiers, ces derniers prévenant les gendarmes », version qui semble contredire la version de la compagne.

Actuellement, Jérôme Rodrigues est toujours en garde en vue. Celle-ci peut être prolongée dans le cadre d’une mise en examen.

Affaire à suivre dans les prochaines heures.

Laissez votre commentaire

Il vous reste

1 article à lire

M'abonner à