fbpx

Montpellier : l’incontournable et très riche Printemps des comédiens

par

C’est une belle habitude artistique et théâtrale que ce Printemps des comédiens montpelliérain qui se tient comme chaque année à l’amorce de l’été.

(Cet article sera alimenté jusqu’au début du festival avec une sélection de spectacles à voir)

Cette année encore, le festival tiendra toute sa place du 31 mai au 30 juin dans l’écrin du Domaine d’Ô avec comme point de rassemblement, la belle pinède ombragée et protégée des premières chaleurs.
Exigeant, accessible, étonnant, flamboyant, lettré, tels pourraient être les termes utilisés pour décrire les multiples propositions théâtrales proposées par Jean Varela et son équipe pour cette nouvelle édition. Il y a toujours une pièce ou un spectacle qui saura émerveiller, questionner, interroger ou ravir quelque soit la sensibilité du spectateur.

Des troupes internationales, des premières, des auteurs prometteurs, de jeunes comédiennes et comédiens constituent les pierres angulaires de ce rendez-vous devenu incontournable au fil des années.

Cette année, le programme est dense, riche et pétillant (et surtout épais). Comme à l’accoutumée. Il est donc impossible de ne pas y trouver son bonheur ou son plaisir égoïste mais toujours artistique. Il serait trop long de vous détailler toutes les pièces et les représentations mais voici tout de même quelques pistes pour vous mettre en appétit. Libre à vous ensuite de vous jeter à corps perdu dans le programme complet et de réserver très rapidement vos places. Car la demande est aussi intense que le plaisir de venir s’avachir sous les chaises de la pinède en ce début d’été.

Sélection de spectacles qui se joueront du 31 mai au 3 juin

Pascal Rambert présentera le Mont Vérité avec une douzaine d’acteurs du Théâtre national de Strasbourg où il sera question de beauté, de liberté de jeunesse et de danse ( Lieu : Bassin du vendredi 31 mai au Dimanche 2 juin à 21 H30 – Durée 2H30)

Julien Gosselin, habitué des adaptations improbables mais remarquées s’attaque une nouvelle fois à l’écrivain américain Don Delillo dans une création de 60 minutes autour de la nouvelle « Le marteau et la faucille », réflexion sur la folie des marchés financiers ( Théâtre d’Ô – du 31 mai au 2 juin à des horaires variables – cf programmation complète)

La conférence de choses jouée par Pierre Mifsud et mise en scène par François Gremaud promet une expérience scénique aux spectateurs qui s’y prêteront. La présentation du programme est claire : «  C’est un peu comme si Philippe Caubère se perdait dans la jungle de Wikipédia… » C’est dit. ( Lieu : Château d’Ô – Du vendredi 31 mai au 8 juin – horaires à consulter sur le programme)

Un grand classique car il y en a toujours au Printemps des comédiens et parfois sous des formes iconoclastes et dissonantes. Cette fois-ci, ce sera Don Juan mis en scène par Frank Castorf qui devrait étonner par un mélange des styles et des environnements musicaux. Assurément un spectacle détonnant.

La nouvelle proposition du très suivi Jean Bellorini devrait attirer la grande foule pour cette nouvelle participation au Printemps des Comédiens. «Un Instant » puise dans les racines de « à la recherche du temps perdu » de Marcel Proust. Car Bellorini aime les grands textes et les grands auteurs et c’est généralement très bon. On a hâte de s’y plonger (Amphitéâtre d’Ô – du 2 au 3 juin )

 

Printemps des Comédiens
du 31 mai au 30 juin 2019
178 rue de la Carrièrasse
34097 MONTPELLIER Cedex 5
Tél. : 04.67.63.66.67
www.printempsdescomediens.com

Billetterie : www.printempsdescomediens.com/billetterie/
Programmation : www.printempsdescomediens.com/programme/festival-2019

Laissez votre commentaire

Il vous reste

1 article à lire

M'abonner à