fbpx

Montréal : la littérature québécoise à l’épreuve de la traduction

par

Afin de préparer la foire du livre de Francfort pour l’édition 2020, et qui accueillera le Canada comme invité d’Honneur, une initiative a été mise en place pour sensibiliser à la traduction d’oeuvres québécoises.

C’est ainsi que huit traducteurs allemands participent à un atelier de traduction, organisé à Montréal, du 13 au 17 mai 2019. Par la suite, des journalistes et des programmateurs littéraires allemands se joindront à eux du 17 au 22 mai pour découvrir Montréal.

Selon Frank Herbert à l’initiative de cet atelier de traduction, estime que « pour traduire d’une langue étrangère, il faut maîtriser ses particularités afin de bien comprendre les enjeux stylistiques, affirme Frank Heibert, initiateur et animateur de cet atelier à Montréal. On doit aussi avoir une idée du contexte culturel de l’œuvre. En Allemagne, il n’y a qu’une demi-douzaine de traducteurs qui maîtrisent les subtilités du français québécois. Il faut élargir ce groupe

Les ouvrages suivants feront l’objet d’un travail de traduction approfondi durant cet atelier : « Bonheur d’occasion de Gabrielle Roy, La bête à sa mère de David Goudreault, Chercher Sam de Sophie Bienvenu, J’ai brûlé toutes les lettres de mon prénom (tiré de Amun) de Natasha Kanapé Fontaine, La bête creuse de Christophe Bernard, Va savoir de Réjean Ducharme et Le sablier des solitudes de Jean-Simon DesRochers ».

 

Programmation

La traduction littéraire au Québec et en Allemagne – enjeux et défis
Table ronde avec Madeleine Stratford, Rachel Martinez, Hugh Hazelton, Aurélie Maurin et Frank Heibert, animée par Sonja Finck
Samedi, 18 mai, Institut Goethe (1626, boulevard Saint-Laurent) de 18h à 19h30

Regards par-dessus l’épaule d’une traductrice littéraire
Traduction en direct avec participation du public avec Rhonda Mullins et Sonja Finck
Traduction d’un texte de Jocelyne Saucier
Événement trilingue (français, anglais, allemand)
Samedi, 18 mai, Institut Goethe (1626, boulevard Saint-Laurent) de 20h à 21h

Soirée de clôture de l’atelier de traduction
Table ronde avec Sophie Bienvenu, David Goudreault et les participants de l’atelier de traduction du français québécois vers l’allemand, animée par Frank Heibert
Dimanche, le 19 mai, Maison des écrivains (3492, avenue Laval) de 20h à 21h30 h (ouverture des portes à 19h30)

Montréal en traduction – Ville, littérature et diversité
Causerie avec Yara El-Ghadban, auteure (Je suis Ariel Sharon, lauréate du Prix de la diversité Métropolis bleu en 2019) et Sherry Simon, auteure (Villes en traduction).
Lundi, le 20 mai, Librairie Le Port de tête (262, avenue Mont-Royal Est) à 18 h

Laissez votre commentaire

Il vous reste

2 articles à lire

M'abonner à