fbpx

La fabuleuse histoire du Giro d’Italia

par

Il n’est pas nécessaire de courtiser la Petite Reine pour savourer intensément l’histoire du Tour d’Italie cycliste.

Le ton est donné avant le premier coup de pédale. Qu’un journaliste français écrive une ode à « la course la plus belle du monde dans le plus beau pays du monde » relève moins du crime de lèse-maillot jaune que de l’hommage appuyé au meilleur ennemi du Tour de France. L’ouvrage de Pierre Carrey se dévore tout à la fois comme une odyssée sportive, un polar à rebondissements, une radioscopie jubilatoire du tempérament italien et la preuve que le sport est un révélateur pertinent de l’âme d’un peuple.

Truffé d’anecdotes savoureuses ou édifiantes, bâti sur une documentation étoffée, ce livre est un empire sur lequel le sommeil ne se couche jamais, tant il maintient une (at)tension de chaque instant. D’Alfredo Binda, qui gagna de quoi acheter 130 appartements à Milan au malheureux Roberto Visentini, qui coupa son vélo en morceaux pour l’ envoyer au patron des jeans Carrera, de Pie XII qui refuse en 1955 de bénir le peloton au motif qu’un pécheur s’y trouve à Jacques Godet, patron de la Grande Boucle, tombant sous le charme de Mussolini dont le régime encourage « à plein tube » la recherche médicale et pharmacologique, des performances « stupéfiantes » de Charly Gaul à la chevauchée de Laurent Fignon freinée par un hélicoptère , voici une odyssée passionnelle, cruelle parfois, riche d’ innombrables morceaux de bravoure, ponctuée de manigances mafieuses, de coups de poignard, rythmée par les intérêts politiques et commerciaux, magnifiée par des exploits authentiquement sportifs, illustrée par ce sens de la combinazione sans lequel l’Italie ne serait que le pays de Garibaldi et Lollobrigida…

L’écriture de Carrey sonne juste, tirant sa force d’une sobriété aux antipodes des envolées erythroprotéinées des commentateurs transalpins.

« Giro », Pierre Carrey ; postface de Thibaut Pinot, Hugo Sport, 235 pages, cahier de photos, palmarès, bibliographie, index des noms cités. 19,95 euros

Laissez votre commentaire

Il vous reste

2 articles à lire

M'abonner à