fbpx

« Elle a cramé la cathédrale » : La chanson (très) polémique de Frédéric Fromet sur France Inter

par

Le chansonnier Frédéric Promet, sur France Inter le 19 avril dernier, a interprété à sa manière une chanson tirée de la comédie musicale Notre-Dame de Paris, qu’il a intitulé « Elle a cramé la cathédrale ».

Suite à ce passage sur l’une des stations du service public, une vague d’indignations s’est propagée sur les réseaux sociaux. Et pour cause, le chansonnier n’a pas fait dans la dentelle suite à ce tragique incendie de Notre-Dame de Paris entre sarcasme et franches rigolades dans le studio : « il est venu le temps de la cathédrale, si ça pouvait signifier aussi la fin des curés / est-ce que ça vaut quasi un deuil national sur les radios et les TV… ». Il considère l’événement comme «  un fait divers certes très très chaud ». Puis pêle-mêle, il est question dans le texte, « des cathos, de pédophilie et de Saint Nicolas du Chardonnay… ».

Puis Frédéric Promet déplore en chantant «qu’on pleurniche pour un tas de cailloux » et « cette hystérie à grande échelle » et entreprend un parallèle très hasardeux avec le suicide de chômeurs. Puis la chanson se termine avec un «J’en peux plus de la cathédrale… ».
L’ interprétation de la chanson s’est faite devant un parterre de journalistes hilares dont Charline Vanhoenacker.

Suite à cela, le site de l’Observatoire de la Christianophobie a dénoncé notamment «une ignominie» ainsi qu’une «hystérie radiophonique et christianophobe».

Le texte intégral de la chanson ci-dessous ( source France.inter)

l est fini le temps d’la cathédrale
Si ça pouvait signifier
Aussi la fin des curés !
Est-ce que ça vaut quasi un deuil national
Sur les radios, les télés
Avec Stéphane Bern pour chialer

Une simple histoire de combustion
Bordel de dieu, on sort les violons
Genre la chute du mur de Berlin
C’est plus la chute de Christine Boutin

Un fait divers certes très très chaud
Qui montre bien que chez les cathos
Il n’y a pas que la pédophilie
Le feu au cul c’est aussi l’incendie

Elle a cramé, la cathédrale
Hélas, rien du côté
De Saint-Nicolas-du-Chardonnet
Voilà Pinault, Arnault, Total, L’Oréal
Alignant les billets
Quand les pauvres peuvent toujours crever

C’est l’abattement pas que pour les soussous
On pleurniche pour un tas de cailloux
Quand un chômeur s’immole par le feu
On n’est pas aussi malheureux

Dans cette hystérie à grande échelle
Il y a quand même une bonne nouvelle
Sur Amazon, Victor Hugo
Détrône Guillaume Musso

Elle a cramé, la cathédrale
Pourquoi Dieu s’il est sympa
A-t-il pu laisser faire ça ?
Laisser chanter Arielle Dombasle
Pourquoi pas durant l’incendie
Elle aurait fait tomber la pluie
Je n’en peux plus d’la cathédrale

Laissez votre commentaire

Il vous reste

2 articles à lire

M'abonner à