fbpx

Axel Sénequier : « Edmond Rostand parodie les critiques littéraires en crapauds qui bavent, les salons littéraires en coqs ridicules »

Amoureux d’Edmond Rostand, Axel Sénequier met en scène « Chantecler solo », une pièce tout public jouée actuellement au Théâtre de la Croisée des Chemins dans le XVe arrondissement de Paris. Cet été, elle sera jouée au Festival d’Avignon. Rencontre avec cet auteur prolifique.

propos recueillis par

Quelle a été votre source d’inspiration pour écrire cette pièce ?

Je suis un grand amoureux d’Edmond Rostand depuis des années, et je suis toujours surpris qu’on ne monte que Cyrano de Bergerac. Le répertoire de Rostand est d’une incroyable richesse. J’avais envie de faire redécouvrir Chantecler. La pièce est probablement injouable aujourd’hui : il y 129 personnages différents, que des animaux de la basse-cour (des poules, des canards, un âne…), elle est intégralement en alexandrins et dure plus de 3 heures. Il fallait trouver un biais pour la rendre jouable. J’en ai fait un seul-en-scène.

A quel public s’adresse-t-elle ?

Le comédien alterne des alexandrins de Rostand et raconte l’histoire de la pièce. Elle est pédagogique et accessible tout en mettant en valeur les vers de Rostand. Elle est donc tout public, à partir de 8 ans.

 

« Le répertoire de Rostand est d’une incroyable richesse. J’avais envie de faire redécouvrir Chantecler »

 

Quelle est la réaction de la compagnie de théâtre à la proposition de monter « Chantecler » ? Et peut-on rester insensible  devant un tel chef d’œuvre ?

« Chantecler solo » est l’histoire d’un metteur en scène qui tente de convaincre sa compagnie de monter, justement, « Chantecler solo ». La compagnie est ébahie de découvrir un tel chef d’œuvre mais elle comprend aussi qu’elle n’est pas réalisable en l’état.

 

Affiche de la pièce « Chantecler solo » (© A. Sénéquier)

 

L’ombre d’Edmond Rostand n’est jamais trop loin dans cette pièce… Mais n’y-a-t-il pas « un peu » de Candide aussi dans le personnage de Marco ?

Évidemment ! Marco décrypte la pièce pour les spectateurs. Chantecler est un coq qui pense que son chant fait se lever le soleil. C’est une métaphore de l’artiste et du poète. C’est aussi l’angoisse de l’artiste qui doit chaque jour créer. Dans la pièce, Rostand parodie les critiques littéraires en crapauds qui bavent, les salons littéraires en coqs ridicules… Marco raconte la petite histoire derrière la grande et permet de découvrir ce chef d’œuvre oublié.

Pourquoi avez-vous choisi de mettre en scène cette pièce dans ce petit théâtre ?

La Croisée des chemins est une petite salle de 40 places qui constitue un écrin parfait pour un seul-en-scène. Le théâtre est situé dans le 15ème arrondissement de Paris, un quartier très familial avec peu d’offres artistique.

 

« Chantecler est un coq qui pense que son chant fait se lever le soleil. C’est une métaphore de l’artiste et du poète »

 

Après Paris, « Chantecler Solo » sera jouée ailleurs ?

Cet été, « Chantecler solo » sera jouée à Avignon durant tout le festival ! On s’installe un mois entier. On a déjà des dates de tournée en négociation, on devrait emmener la pièce jusqu’en Thaïlande !

Quel  est le prochain projet sur lequel vous travaillez ?

Je travaille à l’adaptation de ma pièce précédente, « Comme un lundi, au cinéma ». Avec le réalisateur, nous adaptons le texte pour en faire un scénario. Il s’agit d’une comédie sur les rêves d’enfance et le passage à l’âge adulte. Un autre projet particulièrement enthousiasmant. Ce sont toujours les mêmes thèmes qui me travaillent.

 

(Bande annonce de « Chantecler solo » sur la page YouTube d’Axel Sénequier)

 


« Chantecler solo » d’Axel Sénequier

Théâtre « La Croisée des Chemins »
43 rue Mathurin Reigner – Paris 15
chaque vendredi à 21h30 jusqu’au 3 mai 2019

Site internet de la pièce : www.chanteclersololespectacle.fr

Site internet du théâtre : www.theatrelacroiseedeschemins.com

 

 


(crédit photo à la une : Axel Sénequier – © Axel Sénequier)

Il vous reste

1 article à lire

M'abonner à