fbpx

Suiza : une histoire d’amour qui dérange et hors cadre

par

L’auteure est une sage-femme ; elle a écrit ce premier roman pour elle, ne pensait pas le publier – ce sont ses filles qui l’ont envoyé à la seule maison d’édition qu’elles connaissaient : Gallimard.

Ça se passe dans un village de Galicie avec son bistrot, ses cancans. Lorsqu’arrive de Suisse, Suiza (d’où son nom) pour être serveuse au bar du coin, Tomas, atteint d’un cancer, est aimanté, se bat pour elle, l’emmène chez lui. Suiza se laisse faire, se sent enfin protégée. Là voilà qui époussette la maison, lui redonne vie : elle aime son homme, si fragile que l’on devine que tout peut basculer. Un texte charnel, terrien, des scènes d’amour réussies – ce qui est plutôt rare. Des personnages brûlés par leur passé, énigmatiques et attachants, une histoire d’amour qui transporte, dérange, loin de ce que l’on lit habituellement, si prenante que, la dernière page tournée, on a qu’une envie : relire ce roman qui pourrait s’apparenter à l’Eté meurtrier et le savourer encore mieux.

Suiza, de Bénédicte Belpois (Gallimard) Parution en Février

Laissez votre commentaire

Il vous reste

2 articles à lire

M'abonner à