(vidéo) Migrants : Alors que Matteo Salvini accuse Emmanuel Macron d’ « acte hostile », l’UE reste silencieuse

par

Matteo Salvini, le ministre italien de l’intérieur a diffusé sur son profil Facebook une vidéo dans laquelle il dénonce une intrusion de la police française au-delà de la la frontière franco-italienne.

Dans une vidéo amateur, on distingue des agents de police qui font descendre d’un véhicule des individus qui semblent être des migrants. Selon le journaliste italien Maurizio Pagliassotti, dans l’interview vidéo accordée à Putsch, ce n’est pas la première fois que des forces de l’ordre françaises ramènent des migrants irréguliers en pénétrant sur le territoire italien. Une situation qui ne fait qu’alimenter les tensions entre Rome et Paris.

 

De son côté, la Commission Européenne semble ignorer ces incidents alors que son image se ternit encore plus auprès des citoyens des deux pays frontaliers. Autant Matteo Salvini qu’Emmanuel Macron font preuve d’attentisme car les deux hommes politiques attendent avec impatience les élections européennes. Le ministre italien de l’intérieur veut continuer à montrer qu’il gère la situation et qu’il ne se laisse pas faire comme ce fut le cas avec les précédents gouvernements italiens. Emmanuel Macron semble, en revanche, contraint par une attitude mesurée car il risquerait de perdre une partie de son électorat de gauche. En effet, cette frange des électeurs n’apprécient pas le refus de Paris d’accueillir des migrants.

Peut-être qu’Emmanuel Macron tente de séduire les électeurs de droite déboussolés par les luttes internes au sein des Républicains et qui ne souhaitent pas voter pour les « extrêmes ».  Si c’était le cas, il sera difficile pour le Président de la République de s’opposer au courant souverainiste en vue des Européennes.

 

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à