Eric Morillot : « Dans les Incorrectibles, inviter – et non convoquer – des personnalités qui sortent du politiquement correct »

Après son départ de Cnews, le journaliste Eric Morillot prend les commandes d’une nouvelle émission sur Sur Radio. Les Incorrectibles se veut une nouvelle émission de débats, tournée vers le pluralisme des voix, une sorte de Grand Jury où chaque semaine, une personnalité viendra répondre aux questions d’Eric Morillot et de deux éditorialistes, eux aussi, « incorrectibles ». Entretien.

propos recueillis par

Eric, vous arrivez sur Sud Radio pour cette nouvelle émission « Les Incorrectibles ». Pourquoi le choix de Sud Radio après CNews?
Juste car j’ai enfin l’occasion d’animer l’émission que je rêvais depuis longtemps de présenter et, si j’osais, d’écouter ! Avoir une telle opportunité à une époque où le politiquement correct est en train d’envahir la société, cela ne se refuse pas !

Pourquoi ce nom « les Incorrectibles » ?
C’est un clin d’œil aux « incorruptibles » et à ce fameux « politiquement correct » qui est devenu tellement insupportable dans les médias dominants ! « Les Incorrectibles » sont impossibles à rendre corrects ! Il n’existe dans le dictionnaire aucun synonyme à ce mot inventé, ni « incorrects » ni « incorrigibles ». J’espère donc que l’Académie française va vite corriger cette erreur ! ( Rires )

Vous semblez privilégier une série d’invités plutôt franc-tireurs pour les passer sur le Grill. Quel sera le fil rouge de l’émission ?
Inviter – et non convoquer – des personnalités qui sortent des sentiers battus du politiquement correct en France. Nous ne serons ni un tribunal ni un fan-club, nous essaierons seulement d’être justes en ne nous épargnant aucune question face à des invités – qu’on partage ou non leurs opinions – qui auront le temps pour nous répondre. Et si en plus, on peut faire cela dans le respect et la bonne humeur alors on aura atteint le nirvana !

On imagine que cette nouvelle émission cherchera à participer au pluralisme des voix et aux débats. Est-ce le cas, Eric Morillot ?
Oui, c’est capital. Je serai, pour m’aider dans cette tâche, entouré chaque dimanche de deux éditorialistes que j’espère tout aussi « incorrectibles » que nos invités (ndlr la première aura lieu avec Jacques de Guillebon de « L’Incorrect » et Olivier Malnuit de « Technikart ») ! Entre eux aussi, j’espère que le débat aura lieu. Pour ma part, je serai plus dans un rôle de modérateur et aucunement de militant contrairement à un animateur télé qui ne se couche pas le samedi !

Frédéric Taddei sur le plateau des Incorrectibles sur Sud Radio – (Crédit @ Sud Radio)

 

Pour votre première vous recevez Frédéric Taddei, assez décrié depuis son arrivée chez RT France. Pourquoi ce choix ? Et avez-vous déjà des idées pour vos futurs invités ?
Coté invités « incorrectibles », on espère autant recevoir François Ruffin de la France insoumise que Marine Le Pen du Rassemblement national mais nous n’irons pas que sur le terrain politique. Le choix de Frédéric Taddeï en est le meilleur exemple, c’est le premier invité dont je rêvais. C’est aussi l’actualité qui dictera nos choix. Les commentaires et la polémique qui ont suivi son arrivée sur RT France sont la démonstration la plus éclatante selon moi de ce « politiquement correct » même si on peut évidemment s’interroger sur un tel choix de carrière de la part de celui qui animait la géniale émission « Ce soir ou jamais » sur France Télévisions. Mais plutôt que de s’indigner de son arrivée sur RT France, j’aimerais plutôt comprendre pourquoi un tel talent ne peut plus s’exercer sur la télévision publique française !

Pour finir, qu’est ce qui fait selon vous une émission réussie ?
Une émission où chacun sera content à la fin même si les échanges et le débat seront sûrement parfois vifs. Le respect et la courtoisie n’interdisent pas non plus l’impertinence. Mais de manière générale quand « j’invite » quelqu’un chez moi je ne « l’insulte » pas. Je vais donc juste essayer d’être comme si j’étais chez moi !

 

 Frédéric Taddeï est le premier invité d’Eric Morillot dans « LES INCORRECTIBLES » ce dimanche de 13h à 14h sur Sud Radio

L’ancien animateur de « Ce soir ou jamais » et « D’art d’art » sur France Télévisions sera ce dimanche 23 septembre de 13h à 14h (rediffusion de 21h à 22h) l’invité de la nouvelle émission « Les Incorrectibles » présentée par Éric Morillot sur Sud Radio. L’occasion pour Frédéric Taddeï de parler de sa prochaine arrivée sur RT France à la tête de l’émission « Interdit d’interdire » qui sera diffusée chaque soir du lundi au jeudi de 19h à 20h à partir de la fin du mois de septembre.

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à