« La chambre des merveilles » : un hymne à l’amour pour un fils

par

Thelma est une mère de quarante ans. Sa vie est un long fleuve tranquille jusqu’à ce matin où son fils Louis, 12 ans, est percuté par un camion.

C’était un matin spécial pour l’adolescent : il voulait dire à sa mère que, pour a première fois il était amoureux de quelqu’un. Mais la vie a décidé autrement. Le garçon est plongé dans le coma. Dans quatre semaines, s’il n’y a pas d’amélioration, il faudra débrancher son respirateur. Thelma trouve un carnet sous le matelas de son fils, quand elle rentre de l’hôpital. Dans ses pages elle peut y trouver une liste de toutes ses « merveilles », c’est-à-dire les expériences qu’il aimerait vivre au cours de sa vie. Thelma décide alors d’accomplir ces merveilles à la place de Louis. Si son fils entend ses aventures, il verra combien la vie est belle. Peut–être que ça l’aidera à revenir. Et si dans quatre semaines Louis doit mourir, à travers elle il aura vécu la vie dont il rêvait.

« La chambre des merveilles », un roman de Julien Sandrel
Calmann-Lévy – 272 pages – 17.90 €

(>Lire l’interview à Julien Sandrel)

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à