Théâtre Pixel : « La plupart des petits théâtres parisiens ne roulent pas sur l’or et le théâtre Pixel ne fait pas exception »

Le Théâtre Pixel est une toute petite salle de théâtre au cœur du 18ème arrondissement de Paris, avec des propositions innovantes et des choix audacieux pour continuer à exister. Un espace artistique ouvert sur le quartier qui l’abrite et attentif à son public. C’est ainsi qu’on pourrait résumer l’identité du Théâtre Pixel. Une petite scène qui, comme ses consœurs aux quatre coins de France, ne roule pas sur l’or mais reste fidèle à sa mission culturelle.

propos recueillis par

Depuis quand existe le Théâtre Pixel?

Le théâtre Pixel existe depuis 14 ans. A l’origine, c’était un garage à moto sous l’enseigne Highway 66 à la façade bleue. Le comédien Joël Amanieux l’a acheté et il en a fait le Théâtre Pixel avec sa façade rouge.

Comment se fait le choix des artistes programmés dans votre salle ?

Nous choisissons les comédiens en fonction de leur talent, de la qualité et du potentiel de leur spectacle. Ceci indépendamment de nos goûts personnels. Ce qui ne nous empêche pas d’avoir des coups de cœur. En particulier pour ceux qui ont des choses à dire, peu importe le genre et l’auteur choisis.

Avez-vous des spectateurs fidèles qui suivent votre programmation ?

Malheureusement nos spectateurs sont assez volages, le nombre de spectacles proposés à Paris étant pléthorique. Toutefois les spectacles jeune-public attirent une clientèle plus fidèle, constituée d’habitants du quartier et des centres de loisir. Les impros et les spectacles musicaux ont aussi leurs fidèles.

Comment vit économiquement le Théâtre Pixel ?

Comme vous le savez, la plupart des petits théâtres parisiens ne roulent pas sur l’or. Le théâtre Pixel ne fait pas exception et survit grâce à ses nombreux spectacles et au bénévolat de ses responsables.

Avez-vous des discussions avec la Ville de Paris et les institutions culturelles à ce jour ? En tant qu’association, vous pourriez obtenir des subventions à cet effet. Quel est votre avis à ce sujet ?

Jusqu’ici nous n’avons pas eu d’échanges avec la Ville de Paris et ses institutions. Quant aux subventions, ce n’est pas ce que nous espérons de celles-ci. Nous travaillons cependant déjà avec tous les centre de loisir du 18ème. Ce qu’il nous faut, ce sont des moyens qui donnent plus de visibilités aux petits théâtres. On connait leur rôle de diffusion culturelle dans les quartiers populaires.

Au vu du nombre d’artistes qui se produisent au Pixel, y-a-t-il eu des bonnes surprises et des comédiens qui ont su se faire un nom  après avoir commencés chez vous ?

Nous avons eu de nombreuses bonne nouvelles des artistes qui jouent à présent dans les lieux bien plus connus : Smoking Sofa (A la Folie), Professeur Mouloud (Gymnase), Marina Cedro (Philharmonie de Paris et Maison de la Radio) …

Pouvez-vous nous dire quelques mots sur la pièce d’Anne Duteuil « Sidonie »?

Sidonie est un seul-en-scène drôle, touchant, mordant et acide tout à la fois, Sidonie la fille « pas de bol »…  Anne Duteil interprète Sidonie avec charisme et folie ( Réservez vos places ici ).

Aujourd’hui, selon vous, quels sont les grands enjeux du théâtre privé en France ? Et comment voyez-vous son avenir ?

Pour les petites salles comme la nôtre, il s’agit de pouvoir concilier deux choses: les contraintes administratives et économiques exigent des gains immédiats pour survivre d’une part. De l’autre, une bonne programmation demande de l’audace dans le choix de spectacles en permettant aux jeunes compagnies, aux créations et aux nouveaux spectacles de se frotter au public parisien.

Pensez-vous que le ministère de la Culture a-t-il un rôle à jouer ?

Son rôle est justement de mettre en lumière la fonction essentielle des petits théâtres qui assure la diffusion culturelle, comme source de cohésion sociale, dans les quartiers populaires.

Le théâtre Pixel est situé au cœur du 18ème arrondissement de Paris. Quelle est votre politique pour fidéliser les gens du quartier?

Nous travaillons déjà avec les associations et les commerces du quartier. Nous pratiquons des tarifs préférentiels pour les riverains. A l’avenir nous souhaitons travailler avec les instances municipales pour avoir plus de visibilité et ainsi élargir notre public.

 

Pour découvrir le Théâtre Pixel rendez-vous au 18 rue Championnet 75018 Paris ou sur www.theatrepixel.org

©PUTSCH – Toute reproduction non autorisée est interdite.

( Crédit Photo : Théâtre Pixel )

 

 

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à