MYLESSANKO1

Myles Sanko : le prodige anglais à la conquête du monde et de la Soul

Le chanteur anglais fait sensation depuis quelques mois sur la scène Soul. Adoubé par Gregory Porter en personne, Myles Sanko se lance à la conquête du monde avec cet irrésistible album “Just Being Me”. Nous lui avons demandé quels étaient les secrets de sa célébrité fulgurante et sa Soul démoniaque. 15 albums sont prévus par le prodige anglais et pas un de plus.

propos recueillis par

Myles, comment avez-vous fait connaissance avec la musique ?
Je suis tombé amoureux de la musique par hasard. Quand j’avais 13 ans, un camarade de classe a apporté un Walkman très cool à l’école et il m’a fait écouté une chanson qui m’a fait dire “Je veux faire ça” . À partir de ce moment-là, j’ai eu cette idée de devenir un musicien.

Qu’est ce qui a fait que vous vous êtes orienté vers le chant ?
Je me suis tourné vers la chanson parce que je ne me suis plus du tout senti connecté à la scène Hip-Hop actuelle. Je voulais m’exprimer de manière différente, alors j’ai commencé à chanter mes raps à la place et cela s’est développé dans ce que je fais aujourd’hui.

Aviez-vous déjà plus jeune des inspirations musicales ?
Quand j’étais jeune, la plus grande inspiration musicale venait du hip-hop des artistes souvent : A Tribe Called Quest, Gang Starr, De La Soul, Rakim à NAS, 2 Pac, The Roots et beaucoup d’autres.

On a lu que vous aviez grandi dans l’Angleterre rurale. Quel a été votre rapport à la musique dans cet environnement ?
Oui, j’ai grandi à Cambridge à mes 16 ans et c’est là que je me suis vraiment découvert en tant que musicien. Ce n’était pas l’environnement le plus musical dans lequel grandir, mais j’ai eu la chance d’être adolescent dans les années 90, ce qui a permis d’accéder facilement à toutes sortes de musique du monde entier.

Est-ce que Myles Santo est-il plus Soul ou Jazz ?
Myles Sanko sera toujours Soul en premier, mais mon influence précoce de Hip-Hop avait tous les éléments – Jazz, Soul, Funk et même Blues. Je reviens sur mes racines et j’explore cette mer magique de la musique américaine noire.

Pouvez-vous nous dire quelques mots sur le titre de cet album « Just being me » ?
Croire en la personne que vous êtes devenu et à écouter la petite voix intérieure qui vous dit que vous pouvez le faire.

Repéré par Grégory Porter, pouvez-vous nous en dire plus sur cette rencontre ?
En décembre 2014, quelques mois après avoir sorti mon deuxième album “Forever Dreaming”, Gregory m’a invité (j’ai été surpris) à l’accompagner sur sa tournée en Allemagne seulement sous une condition, que je perfome simplement avec du piano – voix. Ce fut un défi que j’ai accepté et c’était aussi une excellente occasion de travailler avec l’un de mes héros actuels. J’ai un excellent retour de ses fans et depuis, nous continuons à travailler ensemble. Une expérience très instructive !

Comment composez-vous vos chansons, Myles Sanko ?
J’écris à peu près des musiques tous les jours, j’enregistre mes idées en utilisant mon iPhone, je compose donc constamment des sections de ce qui deviendra plus tard une chanson. Je ne pense jamais vraiment à écrire une chanson en soi, je documente mes sentiments, des choses qui attirent mon attention, ce que les gens me disent, les articles qui provoquent des idées que j’ai lu en ligne ou de la musique que j’entends en passant qui étincelle quelque chose à l’intérieur de moi . Je commence à mettre toutes ces pièces ensemble quand c’est le moment d’écrire mon prochain album.

Quelle est la place de cet album dans votre jeune carrière, Myles Sanko ?
Eh bien, je prévois d’enregistrer 15 albums avant de me retirer, donc cet album ne représente que le numéro 3 et c’est vraiment le début de mon voyage créatif.

Si vous deviez résumer votre album en 2 mots, quels seraient-ils ?
Mélancolique et dramatique !

Myles Sanko
Just Being Me
Légère Recording

www.mylessanko.com

Myles Sanko sera en concert au New Morning ( Paris) le 7 février au soir ( plus d’infos ici : http://www.newmorning.com/20180207-3843-Myles-Sanko.html )

(Photos crédit Simon Buck )

MYLESSANKO

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à