fbpx

Gros mensonges entre amis: une partition légère et récréative

par

De Florence Yérémian – Pour ce spectacle entre amis, Lionel Fernandez a souhaité mettre en scène quatre courtes pièces autour du mensonge. En guise d’ouverture, il interprète allègrement un monologue de Jean Cocteau nommé « Le menteur ».

La voix graveleuse et le timbre franc, ce comédien plein de talent emmène subtilement son public à s’interroger sur les bonimenteurs et autres fanfarons qui s’escriment à duper le monde par peur ou par pur plaisir.

Sacha Guitry : trois textes qui réservent de belles suprises

Ce questionnement sur la fourberie se poursuit autour de trois textes de Sacha Guitry réservant de belles surprises. Pour les orchestrer Lionel Fernandez s’est entouré d’actrices aussi vives que charmantes. Face à ces demoiselles, il s’amuse sans aucune modestie à incarner les bellâtres: usant de son charme et de sa persuasion, il parvient à séduire ces dames, à les bluffer sans vergogne et même à les encanailler.
La première pièce (« L’école du mensonge ») invite les spectateurs à une fausse audition théâtrale où les candidates ne savent pas si elles doivent dire la vérité ou improviser pour obtenir un rôle. Le second sketch (« Villa à vendre ») nous introduit dans la demeure d’une bourgeoise bluffeuse et indolente qui va finir par se faire prendre à son propre piège. Le troisième et dernier vaudeville (« Une paire de gifles ») décortique quant à lui les minauderies d’une aguicheuse, les soupirs de son galant et les errances savoureuses de son mari presque cocu.

Dans ce merveilleux univers propre à Sacha Guitry, les personnages jappent, marchandent et tartarinent à tout va. Même si les comédiennes sont parfois excessives dans leurs mimiques et leurs intonations, Lionel Fernandez possède une telle aisance scénique qu’il parvient à rééquilibrer l’ensemble du spectacle avec humour et élégance.

Notre avis sur Gros mensonges entre amis : un divertissement léger et fantaisiste qui vous invite à renouer avec la verve de Sacha Guitry.

Gros mensonges entre amis
3 pièces en un acte de Sacha Guitry précédées du Menteur de Jean Cocteau
Mise en scène Lionel Fernandez
Avec Fanny Lucet, Raphaëlle Lenoble, Zina Khakhoulia, Anne Ségolène, Anna Rostain, Thierry Liagre, Lionel Fernandez

Du 19 mars au 23 avril 2017 à 21h

L’Auguste Théâtre
6, impasse Lamier
75011 Paris
T. 0143672047
www.augustetheatre.fr

Lire aussi nos critiques de pièces de théatre :

Le Temps et la Chambre : une pièce, plusieurs possibilités

Mascarades : comédie douce-amère sur les ravages de la solitude

« Scène de la vie conjugale » : la trajectoire d’un couple en perdition

Scène Nationale de Sète : une seconde partie de saison éclectique

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à