Wroclaw : les 8 piliers de la Capitale européenne de la culture

par

Par Nicolas Vidal – Rafal Dutkiewicz souhaitait que Wroclaw devienne « un espace dans lequel créer une nouvelle qualité de vie en créant des besoins de participer à la culture. » Dans cette optique, Wroclaw compte déjà près de 70 festivals culturels de toutes sortes passant du cinéma à la musique, au théâtre ainsi « qu’à la confluence de plusieurs dispositifs artistiques ».

Wroclaw : une programmation culture dense et fournie à travers huit disciplines

Pour cette année 2016, afin de satisfaire les exigences propres à une désignation comme celle de Capitale européenne de la culture, la programmation a été axée autour de huit programmes artistiques, dirigés par autant de responsables spécialisés dans chaque thème. Ewa Michnik, directrice de l’Opéra National de Wroclaw a conduit la programmation autour de l’Opéra, l’acteur et metteur en scène Jaroslaw Fret celui du Théâtre. Agnieszka Frankow-Zelany, directrice du Choeur national du Forum de la Musique a élaboré la programmation musicale. Michel Bieniek, Conservateur et directeur du Festival « Survival » a coordonné une mise en valeur des Arts Plastiques. Le Cinéma a été confié à Roman Gutek, directeur du Festival International de Cinéma T-Mobile et de l’American Festival Film. Quant à Irek Grin, Chris Baldwin et Zbigniew Zerniki, ils ont été chargés respectivement de la littérature, de la performance et de l’architecture. Le fil rouge de l’ensemble de ces huit programmations a suivi la volonté de travailler « en rapport avec l’évolution des besoins, et des attentes des consommateurs de culture » tout en se concentrant sur les caractères festifs et singuliers des événements ».

Wroclaw : capitale mondiale du livre de l’Unesco du 23 avril 2016 au 22 avril 2017

En ce qui concerne plus particulièrement la partie « Littérature et lecture », Irek Grin, écrivain, éditeur et directeur du Festival International du roman policier a souhaité bâtir une programmation « pour créer de nouvelles conditions et de nouvelles règles du jeu de la littérature. » Lorsqu’on sait que Wroclaw a été désigné comme capitale mondiale du livre de l’Unesco du 23 avril 2016 au 22 avril 2017, l’écrivain a en partie réussi son pari. Irek Grin s’est également réjoui du lancement du concours pour créer un hymne mondial du livre. C’est le poème « Petit cheveu du poète » de Tadeusz Rozewicz diisparu en 2014 qui a eu l’honneur de cette distinction.
Wroclaw a donc beaucoup oeuvré en cette année 2016 pour l’épanouissement de la culture sous toutes ses formes et a montré que la Pologne pouvait aussi se signaler dans cette capacité à réfléchir, à débattre, à cultiver et à réfléchir.

Lire aussi dans les chroniques de nos voyages culturels :

Wroclaw : une capitale culturelle au carrefour de l’Europe

Mémorial de Verdun : une visite incontournable pour le centenaire

Lisbonne : l’Alfama, l’âme de Lisbonne et le fado

Lisbonne : une cité riche, culturelle et dépaysante

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à