Galerie Daniel Maghen : des enchères records sur la BD chez Christie’s

par

Par BSCNEWS – Le samedi 19 novembre, la Galerie Daniel Maghen fondée par Daniel Maghen et Christie’s la prestigieuse société de ventes aux enchères britannique ont organisé la 4ème vente aux enchères de Bande Dessinée qui a généré un total de 3 335 980 €. Une nouvelle fois, cette vente qui comptait 210 lots, a connu un succès retentissant pour ces enchères dédiées à la bande dessinée et à l’illustration.

Selon les chiffres de la Galerie Daniel Maghen, 10 records du monde ont été atteint lors de cette vente sur des artistes considérés comme des valeurs sûres tel que Mathieu Bonhomme ( lire l’interview ici), Manchu ( lire l’interview ici ), William Vance ou encore Frédéric Pillot. Mais cet événement a permis également de faire émerger des artistes comme Ralph Meyer ou Anne Mirallès.

La vente la plus importante a concerné une planche d’Hergé de Tintin  » On a marché sur la lune » adjugée à 623 000 euros.

Pour se donner une idée de l’émulation forte qui secoue le marché du 9ème art, voici quelques chiffres des principales ventes réalisées chez Christie’s (source Galerie Daniel Maghen) :

William Vance – couverture du 14e tome de XIII, Secret Défense : €54 600 euros

Uderzo – planche d’Astérix en Hispanie : €200 500 €

Grzegorz Rosinski – la planche n°39 de Thorgal, Au-delà des ombres : €54 600 / planche n°15 du Grand pouvoir du Chninkel : €42 900 TTC

Ralph Meyer – Planche N°28 d’Undertaker / la danse des vautours T.2 : €9750

DRUILLET – LES 6 VOYAGES DE LONE SLOANE (T.2) : €45 500 TTC

Jean-Pierre Gibrat – Gare d’Austerlitz, illustration originale, 2015 : 52 500 euros

On notera qu’à l’occasion de cette vente aux enchères, la Galerie Daniel Maghen a publié deux très beaux catalogues d’exposition consacrés à cette vente en partenariat avec Christie’s.

> Le site officiel de la Galerie Daniel Maghen

( Visuel d’illustration – ©Gibrat, 2016 )

Lire aussi dans les actualités culturelles :

Rencontres d’Oc : 1er festival du film documentaire dans l’Aude

Prix littéraires : l’heure des moissons, des ventes et des succès

Lire en poche : le salon de Gradignan au petit format

Val d’Oise : un nouveau cap pour le festival Jazz

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à