fbpx

Justin Clark : à la croisée du Jazz et du Classique

par

Par Nicolas Vidal – bscnews.fr / Le tromboniste Justin Clark fait paraître chez le label NeuKlang Records un disque énergique où le jazz se glisse jusqu’aux points de convergence avec la musique classique.

Autant le dire immédiatement, ce disque s’adresse à un public d’averti(e)s. Il est une belle déclinaison des possibilités et des horizons variés que propose cet instrument méconnu qu’est le trombone. C’est suffisamment intéressant sur le plan stylistique pour s’y intéresser et découvrir Permanent Transcience. Recommandé une nouvelle fois aux amateurs de Jazz.

Justin Clark – Permanent Transience
( NeuKlang)

Lire aussi :

Angus & Julia Stone : le retour du duo folk

Jewly : une fille qui fait Bang Bang Bang

Denise : un jazz pour Camden Town

Malia : Convergence, une touche plus électro

Juice : du concentré de musiques Jazz

Boogers : un ovni musical aux reflets électropop

Ginger Baker : un Why ébouriffant

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à