fbpx

La littérature dans un fauteuil

par

Par Marc-Emile Baronheid – bscnews.fr/ Le DVD est la forme idéale de littérature pour les paresseux. L’amateur reçoit dans son salon quelques-uns des beaux esprits de son temps et, parfois, les grands disparus ressuscités par une évocation, réussie ou non.

La magie Pivot

Apostrophes demeure écrasante pour ceux qui ont voulu l’imiter, même en s’en défendant. Six DVD présentent douze témoignages de l’inégalable maïeutique selon Bernard Pivot. On retrouve, entre autres, Romain Gary autour de « La sexualité racontée par les hommes », Sagan et Barthes pour « Parlez-moi d’amour », « Francois Mitterrand et ses invités », dont Modiano (c’était en 1978, époque où l’on avait la politesse et l’intelligence de lire ceux que l’on conviait), les philosophes, Jean-Edern Hallier se penchant sur « Quelles valeurs pour demain ? », Truffaut et Polanski « Grands metteurs en scène », six volontaires – dont W. Boyd- pour répondre au cyclique « Pourquoi écrivez-vous ? », « Hervé Bazin ou la vie de Goncourt », « François Furet ou la Révolution française », « Le sable et la pierre » avec Jules Roy et Jean Lacouture et, très en contrastes, une émission sur « La guerre ». Une madeleine suave, qui se déguste pendant 15h03.

La légende Fiodor

L’intégrale en 8 épisodes (7h21 min. ; attention : version originale russe sous-titrée en français) de la série consacrée à l’auteur, si romanesque lui-même, de Crime et châtiment, L’Idiot, Les Frères Karamazov. On connaît l’élan créateur frénétique de Doistoïevski (1821-1881), écrivain à la vie chaotique, condamné et déporté en Sibérie pour avoir fréquenté des milieux politiquement incorrects. Parfois, le bagne est une bénédiction … pour les lecteurs. Le parcours d’un homme passionné, séducteur, halluciné. Les DVD donnent envie d’aller ou de revenir à l’œuvre. C’est possible, depuis la réédition des romans par Actes Sud en près de 3500 pages. Non, la télévision n’est pas nécessairement ennemie de la lecture, à condition de ne pas se perdre en pipeuleries navrantes, servies par des animateurs vulgaires

« Apostrophes », vol. 2, coffret de 6 DVD – Editions Montparnasse – prix de vente indicatif : 40 euros
« Dostoïevski », l’intégrale de la mini-série, triple DVD – Editions Montaparnasse – prix de vente indicatif : 25 euros
« Œuvres romanesques », Dostoïevski. Vol. 1, 1865-1868 ; vol. 2, 1875-1880. Actes Sud, Traduction du russe, avant-propos et notes d’André Markowicz. chaque volume coûte 30 euros.

A lire aussi:

The Fear : une série brutale mais brillante

Daniel Radcliffe : un rôle intéressant et à contre-emploi dans A young Doctor’s Notebook

Nicholas Le Floch dans les bas-fonds de Paris au XVIIIe siècle

House of Cards : Une formidable série sur le pouvoir

Apostrophes : Une bien jolie cuvée de douze émissions

ACAB : Le film coup de poing de Stefano Sollima

André Téchiné : Une histoire bouleversante sur des demi-vérités et des vraies souffrances

Rec 3 : l’opus de trop

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à