Olivier Boiscommun : une bien étrange abbaye

par

Par Julie Cadilhac – bscnews.fr/ Crédits-illustration: Olivier Boiscommun- Galerie Daniel Maghen/ Olivier Boiscommun réside actuellement en Bretagne. Des Beaux-arts d’Orléans aux Beaux-arts d’Angoulême, du studio de dessins animés Story à ses productions éditoriales dans de nombreuses maisons d’édition prestigieuses de bande-dessinée, son parcours ne cesse de prouver le talent de son trait. Vient de paraître chez Glénat un one-shot onirique, Lueur de nuit où il met en scène trois jeunes orphelins, Gabrielle, Martin et Emile qui sont contraints de se réfugier dans une étrange abbaye parce qu’ils ont volé une miche de pain. Pris au piège de ce lieu inquiétant, source de cauchemars et de visions effrayantes, ils rencontrent un jeune enfant traumatisé. Ce dernier détient dans sa main une chandelle qui produit des phénomènes fantastiques lorsqu’il l’allume…

Un conte sensible et séduisant par son graphisme, en couleurs directes . On en aime les décors : une ville aux allures médiévales et des paysages brumeux qui laissent à l’imagination une grande liberté. En outre, en fin d’album, l’auteur a inséré un cahier de recherche graphiques qui ravira les amateurs. L’auteur a choisi de faire parler les orphelins dans un français ancien : le lecteur est ainsi forcé d’être actif dans son déchiffrement mais la découverte de cet argot des rues a quelque chose de ludique qui devrait séduire le public adolescent (qui semble visé au vu du déroulement de l’histoire et des thèmes évoqués). Une exposition des planches d’O.G. Boiscommun se déroule du 9 au 26 octobre 2013 à la galerie Daniel Maghen. L’opportunité de plonger l’oeil dans les originaux de cette bande-dessinée aux réminiscences aquatiques!

« – C’est toi qui l’a voulu c’foutu pain…non? Bon…alors, ouvre bien tes escouades!
– Oui mais…
– Emile…On a réussi à s’mer la volaille, mais si on r’tourne au bled, on a toutes les chances de s’faire enflanquer. Alors, voilà c’qu’on va faire..on va s’trouver un creux où passer la nouille et…. »

Lueur de nuit
Editions: Glénat
Collection: Grafica
Auteur: O.G.Boiscommun
Parution: 9 octobre 2013
Prix: 14,95€

A lire aussi:

Mauvais genre : la Grande Guerre, la robe au fusil

« Demain, dès l’aube, à l’heure où blanchit la campagne, je partirai »

Une rentrée sans tabou avec Jul

Aniss : Au pays du Levant et des tapis volants

Bandes dessinées : Des suites qui ont du bon

Les mystères de la République : Qui s’y frotte s’y pique

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à