fbpx

Biot : Cocteau et Marais, l’exposition de deux créateurs touche-à-tout

par

Par Marc Emile Baronheid – bscnews.fr/ Tous deux créateurs et touche-à-tout, Jean Cocteau (romancier, dramaturge, poète, peintre et cinéaste) et Jean Marais (acteur adulé mais aussi sculpteur, potier, metteur en scène) se sont rencontrés en 1937 lors d’une audition pour Œdipe Roi. Dès lors, pendant plus de 25 ans, ils seront inséparables d’abord liés par l’amour jusqu’au début des années 1950 puis par l’amitié jusqu’au décès du poète en 1963.

Cocteau fut à la fois l’amant, le père, le confident et le critique de celui qui était devenu alors un des acteurs français les plus populaires de l’époque. Marais dira plus tard : « Avant lui j’aimais l’original, il m’a appris le singulier ». Pour sa part, le poète écrira « Je plains les neutres qui n’aiment pas de toute leur force ».Le 100e anniversaire de la naissance de Marais et les cinquante ans de la disparition de Cocteau sont prétexte à une exposition de photographies, objets et dessins éclairant l’univers singulier de deux monstres sacrés. Partielle, elle s’adresse notamment à la nouvelle génération qui n’a pas connu le temps où les amants brillaient chacun dans leur art et faisaient la une de magazines qui se rabattent aujourd’hui sur les produits de la téléréalité ou les frasques des cours royales d’Europe. Le public pourra notamment découvrir ou retrouver des images des tournages de La Belle et la Bête, de L’aigle à deux têtes ou du Testament d’Orphée …

Exposition ouverte jusqu’au 1er septembre 2013 à l’Office du Tourisme de Biot. Entrée libre. (www.bio-tourisme.com).
Le commissaire est Frédéric Lecomte-Dieu, auteur d’un abécédaire d’informations et d’anecdotes sur la vie d’un protagoniste éminent de la vie intellectuelle au XXe siècle et d’un acteur adulé par son public : « Marais et Cocteau, l’abécédaire », Frédéric Lecomte Dieu, Jourdan, 18,90 euros
A noter : Nous évoquerons en temps opportun une exposition de grande envergure « Jean Cocteau le magnifique », à voir dès octobre 2013 à Paris au Musée des Lettres et des Manuscrits


A voir aussi:

Paris, Caen, Nîmes , Genève : Pas de vacances pour les galeries

Chagall entre Guerre et Paix au Musée du Luxembourg

Diana Stetson : l’engagement et la passion d’un peintre

Le Louvre inaugure le « parcours Pistoletto »

Laissez votre commentaire

Il vous reste

1 article à lire

M'abonner à