fbpx

Une sélection pour lire cet été 2013

par

Par Emmanuelle de Boysson – bscnews.fr/

« L’Ami du roi », de Rose Tremain (JC Lattès)

. Elle est une des plus grandes romancières anglaises, elle a été anoblie par la reine. Après « Le Don du roi », elle nous revient avec la suite des aventures de Merivel. Ce médecin et ami du roi Charles II d’Angleterre, se rend à Versailles où il rencontre madame de Flamanville, une botaniste réputée qui l’entraîne sur les sentiers de l’amour érotique.

« La fabrique des mots », d’Erik Orsenna (Stock)

. Une jolie histoire sur la création des mots. Un dictateur, le Capitan, vieux navigateur, deux sœurs virulentes, un trafiquant d’oiseaux rares… et les merveilleuses illustrations de Camille Chevrillon, si talentueuse.

« Sentiers d’enfance », de Gilbert Bordes (Omnibus)

regroupe des contes de Corrèze dans lesquels l’auteur de l’école de Brive nous entraîne dans l’histoire de sa région dont il nous dévoile la nature mystérieuse et merveilleuse.

« Traders, hippies et hamsters », de Marina Lewycka (ed. des 2 Terres)

. Deux hippies vieillissants réunissent leur ancienne communauté. Malgré les différences de moralité et de valeurs entre les générations, c’est parti pour une rencontre de traders, de hippies, de hamsters !

« Les femmes de ses fils », de Joanna Trollope ( ed. des 2 Terres)

. Rachel s’est consacrée à l’éducation de ses trois fils. Ils sont adultes et mariés mais elle continue à régenter leur vie. Une crise éclate dans le mariage d’un des fils. Chacun s’interroge sur les liens qui unissent la famille. Rachel se voit détrônée par ses belles-filles : elle devra se résigner ; elle n’a pas le choix.

« Y’A D’La JOIE », l’intégrale des chansons de Charles Trenet.

De la légèreté, de la désinvolture, que du bonheur ! (Cherche Midi).

Les prix, les salons…

Dans le cadre de la 4 ème édition du salon du livre de Verneuil sur Avre (9 juin), le prix Geneviève Moll a été remis à Violaine Gelly et Paul Gradvohl pour leur belle biographie de « Charlotte Delbo » (Fayard). Secrétaire de Louis Jouvet, déportée à Auschwitz, Charlotte Delbo est considérée comme l’équivalent d’un Primo Levi. Son œuvre littéraire et théâtrale est lue et jouée depuis quarante ans. Il était temps de rendre hommage à cette passionnée des droits de l’homme. Cette combattante qui mit sa plume au service des plus faibles.Le prix Simone Weil a été décerné à « Bérénice 34-44 », d’Isabelle Stibbe (Serge Safran). Prix spécial du jury : « Restons-en là », de France Cavalié (Stéphane Million). La Fondation Prince Pierre de Monaco a établi la liste des auteurs pour le Prix Littéraire : Alexakis Vassilis, Hélène Cixous, Alain Mabanckou, Yasmina Reza, Philippe Labro. Ces prix seront proclamés le mardi 1er octobre 2013 à Monaco. Le prix des Maisons de la Presse a été remis à « Juste avant le bonheur », d’Agnès Ledig (Albin Michel). Le Prix l’Ile aux Livres/ La Petite Cour a été décerné ex aequo à Sylvie Aymard pour « C’est une occupation sans fin d’être vivant » (Grasset) et à Michèle Lesbre pour « Ecoute la pluie » (Sabine Wespieser). Il sera remis au salon L’Ile aux Livres à l’île de Ré les 9 et 10 août.

A lire aussi:

Les livres partent dans tous les sens : Partez avec un livre!

Le briseur d’âmes : un thriller psychologique efficace

D’humour et pas que d’eau fraîche

Un recueil de nouvelles entre humour noir et lucidité

Entré dans la vie au mauvais endroit au mauvais moment

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à