Où te « situ »-tu ?

par

Par Pascal Baronheid – bscnews.fr/ Ranimée à l’occasion de l’exposition que la BNF consacre à Guy Debord, la controverse relative au situationnisme compte désormais un point d’appui supplémentaire et appréciable, avec l’ouvrage de Patrick Marcolini qui entreprend d’en raconter et analyser l’histoire intellectuelle.

Une entreprise délicate, un champ de mines que l’auteur s’attache à désamorcer par la rigueur et l’admiration contenue. Il analyse les racines culturelles des théories et pratiques situ. Philosophe et historien des idées, Marcolini livre le fruit de dix années de compagnonnage théorique, de rencontres. La longueur de temps n’est pas un gage automatique de qualité ; elle éloigne toutefois les chausse-trapes de la précipitation et les impasses de l’exaltation. Il fut un temps où, chassée des rues, la subversion faisait mouvement vers les pages des livres. Elle louvoie aujourd’hui en col blanc, dans la presse à sensation et vous toise les yeux dans les yeux, catégorique comme un coffre de banque. Certains assurent qu’ils l’auraient croisée « dans les petites rues de Singapour ».
« Le mouvement situationniste, une histoire intellectuelle », Patrick Marcolini, L’Echappée, 22 €

A découvrir aussi:

Bac 2013 : les petits carnets de perle par les professeurs

Dans le harem de Khadafi : le témoignage poignant de victimes d’un tyran insatiable

Xavier Baron : Aux origines du drame syrien

La discrimination est climatisée

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à