fbpx

Concussion : le destin sexuel d’une femme mature

par

Par Candice Nicolas – bscnews.fr / Abby (Robin Weigert) a 42 ans et une vie parfaite. Sa femme Kate (Julie Fain Lawrence) est avocate, elles ont deux enfants adorables et une maison bien rangée dans une banlieue tranquille. Elle organise ses journées entre les séances de sport, les tâches ménagères, les réunions à l’école.

Un après-midi alors qu’elle se blesse en jouant au baseball avec ses enfants, elle reste à ne rien faire et prend conscience de quelque chose de grave. Elle n’a pas la vie qu’elle veut, du tout. Sa maison, sa femme, ses enfants, c’est bien, mais il lui manque quelque chose. Son absence de vie sexuelle est immédiatement mise en cause, et elle décide de rencontrer une prostituée. Elle raconte son aventure glauque avec une junkie à son ami Justin (Johnathan Tchaikovsky) avec lequel elle retape des appartements en centre-ville. Justin lui propose alors de s’adresser à une agence haut de gamme que gère sa petite amie. Après s’être offert une passe à 800$, Abby voit là une possibilité de trouver « le plus » dont elle a besoin, des après-midi de tendresse et surtout, de sexe. Alors, Abby devient Éléonore…

Et vive le New Queer ! Dans « Concussion » on se régale de voir une femme mature prendre son destin en mains et assumer, affirmer ses envies et besoins sexuels. Perdue dans le monde moderne, et pourtant assaillie par la monotonie ancestrale de la vie quotidienne, Abby aime Kate, qui ne la désire plus. Quand la vie de couple ne répond plus à ses attentes, dans quelles mesures est-il acceptable d’aller chercher ailleurs ce qui vous rendra heureux ?

« Concussion »
(R : Stacie Passon – USA)
Section Berlinale : Panorama

Photo DR

Lire aussi :

Interior Leahter Bar : le film qui explore les limites de la liberté sexuelle

Le Passé : l’art de parler avec grâce et simplicité de ses répercussions sur l’instant présent

Cinéma : Emir Baigazin primé pour son premier film

Hannah Arendt : une relation fusionnelle entre philosophie et cinéma

Laissez votre commentaire

Il vous reste

1 article à lire

M'abonner à