Ninon et Maintenon : Amour ou Ambition ?

par

Une pièce de grand talent,
Ecrite par un Flamand
Toute en alexandrins
Jouée avec entrain!

La langue y est exquise,
La musique nous grise,
La pièce parle d’amour
Mais elle est pleine d’humour

Les costumes sont beaux
Et Ninon de Lenclos
Dans ses atours radieux
Charme même les cieux.

Amis de l’hémistiche,
Attisés par l’affiche,
Courez aux Mathurins:
Vous ne regretterez rien!

Amoureux de la rime
Et des dames libertines,
Venez donc voir Ninon,
Celle qui tenait salon

Femme de cœur et de lettres,
Elle aimait fort paraître
Et changeait ses amants
Selon l’humeur du temps

Un marquis la charma
Du nom de Villarceaux.
Un fils, il lui donna
Mais de mariage, point trop.

L’amant fut infidèle
Et chagrina la belle
Lorsqu’elle vit sa rivale
Qu’elle tenait pour égale.

Mme de Maintenon
– Car tel serait son nom –
Avait pris son aimé
Le seul qu’elle estimait.

L’amitié de ces dames
Perdit soudain sa flamme
Et durant vingt années
Elles furent fort fâchées.

Ninon, femme de plaisir
Continua ses désirs,
Pendant que Maintenon,
Mena son ascension.

Ninon n’était pas pieuse
Mais elle était précieuse
Avec tous ses atours
Elle menait bien sa cour.

Maintenon devint Reine
Ce ne fut pas de veine
Car le roi était vieux…
Il devenait grincheux.

Après deux décennies
Les dames furent réunies :
L’épouse morganatique
Et la belle lubrique.

En dépit des querelles
Elles demeurèrent fidèles,
S’aidant bon an mal an
Pour affronter le temps

En regardant ces belles
Dévote ou cruelle,
On se dit que les charmes
Valent bien mieux que les larmes.

Apprécions les plaisirs,
Ne soyons point martyrs,
Face à l’éternité
Seule compte la liberté

Par Florence Gopikian Yérémian – bscnews.fr

Ninon, Lenclos ou la liberté ?
D’Hippolyte Wouters

Avec Cyrielle Clair, Pauline Macia, Sacha Petronijevic et Sylvain Clama

Théâtre des Mathurins
36, rue des Mathurins
75008 Paris

Au Festival d’Avignon Off 2014 – Théâtre du Chêne Noir – 21h15

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à