Quand amour et hasard flirtent avec drôlerie et virtuosité

par

Par Julie Cadilhac – bscnews.fr/ Crédit- photo: Brigitte Enguérand/ Si la scénographie pseudo-labyrinthique imaginée par Galin Stoev a peu d’intérêt, tout le reste mérite d’être applaudi : Esthétique et Pertinence rivalisent dans les costumes et la distribution de qualité ,guidée par une direction d’acteurs parfaite, donne à la langue marivaudienne une fluidité et une limpidité jouissives pour le spectateur.

Chaque comédien a le physique du rôle et s’y complaît avec une délicieuse espiéglerie : Léonie est une Silvia capricieuse à qui l’on passe tout tant les charmes sont désarmants, Alexandre Pavloff est un Dorante bouillonnant et fou d’amour jusqu’à l’épiderme, Gérard Giroudon incarne avec bonhommie la figure du paternel complice et joueur, Suliane Brahim est une Lisette tordante, Pierre-Louis Calixte un Arlequin délicieux. Seul le rôle de Mario est moins convaincant…sans doute parce qu’on le pare d’une touche de folie et de naïveté qui fragilisent sa vraisemblance. Galin Stoev donne aux deux couples-phare de cette comédie des duos drôlissimes durant ces saturnales d’un jour ; Cupidon y malmène les amoureux et leurs désirs réprimés et le spectateur, ravi, assiste à une série de quiproquos dans lequel il est le seul à apprécier les jeux de mots – clins d’oeil du dramaturge. Un moment de théâtre dont on sort enchanté….parce que le Français a décidément l’art de sublimer les classiques!

Le Jeu de l’amour et du hasard de Marivaux
Durée du spectacle : 1h55 sans entracte
Mise en scène de Galin Stoev
Avec:
Alexandre Pavloff: Dorante
Léonie Simaga: Silvia
Suliane Brahim: Lisette
Pierre Hancisse: Mario
Gérard Giroudon : Monsieur Orgon
Pierre-Louis Calixte : Arlequin

Costumes : Bjanka Adžić Ursulov,
Lumières : Elsa Revol
Musique originale : Sacha Carlson.

Dates des représentation:

Les 16,17 et 18 avril 2013 au Théâtre de Béziers(34) ( Programmation de Sortie Ouest)

Du 29 mai au 1 juin 2013 aui Théâtre national La Criée ( Marseille)

Le 15 juin 2013 au Centre Culturel La Passerelle à Florange (57)

Les 20 et 21 juin 2013 au Théâtre du Jorat

A découvrir aussi:

Super heureux : une comédie contemporaine dynamique et farfelue

Pluie d’été : un spectacle contemplatif

Béla Bartók : une parenthèse musicale au coeur des Balkans

Ravel et Echenoz réunis sur scène

Les Mystères de Paris : du romantisme noir sur les planches

La nuit tombe : un conte fantastique entre ténèbres et humanité

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à