fbpx

Effets secondaires : Jude Law et Rooney Mara, un duo inégal

par

Par Candice Nicolas – bscnews.fr / Un corps poignardé, un homme est mort. Emily Taylor (Rooney Mara) est une jeune femme fragile, à forte tendance dépressive. Anxieuse, nerveuse, elle prend des tas de pilules qui l’endorment ou la réveillent. Elle est suivie par plusieurs psychiatres, tout d’abord par le Dr. Erica Siebert (Catherine Zeta-Jones) puis par le Dr. Jonathan Banks (Jude Law).

Mais elle est confiante puisqu’elle va bientôt retrouver son mari Martin (Chanum Tatum) qui sort de prison. Quelques jours plus tard pourtant, c’est le début d’un plus grave cauchemar qui commence. Pendant une crise de somnambulisme, Emily poignarde Martin, se couche, puis se réveille, incapable de se souvenir de quoique ce soit. Les effets secondaires d’un de ses médicaments sont immédiatement mis en cause, tout comme l’est d’ailleurs le Dr. Banks, qui va alors connaitre une descente aux Enfers parallèle.
Steven Soderbergh (« Traffic », 2001) revient avec un bon thriller après le très mauvais « Magic Mike ». Même s’il renouvelle son incompréhensible partenariat avec Chanum Tatum, il a cette fois-ci la bonne idée de le tuer assez tôt dans le film, ce qui nous épargne plusieurs mièvreries inhérentes aux comédies hollywoodiennes. Ici l’intrigue qui explore les machinations des compagnies pharmaceutiques est bien ficelée, fait preuve d’originalité et de moult rebondissements. On assiste à la déchéance d’un docteur à qui tout réussissait et qui se voit en un clin d’œil abandonné de tous et toutes. Si Jude Law est plutôt convaincant dans son rôle de Doc désabusé, on accroche moins à la performance de Rooney Mara qui reste plausible tout en frôlant la platitude.

« Effets secondaires » / « Side Effects » (R : Steven Soderbergh – USA)
Section : Compétition
Sortie française : 3 avril 2013


Lire aussi :

Les Croods : pari gagné pour la DreamWorks

Jappeloup : Tous en selle avec Guillaume Canet !

Les Misérables : Une comédie musicale qui mérite le déplacement

Hitchcock : le duo Anthony Hopkins Helen Mirren qui fonctionne à merveille

Je vous ai compris : Du film à l’e-bd, une aventure de Franck Chiche

Laissez votre commentaire

Il vous reste

2 articles à lire

M'abonner à