fbpx

Manet portraitiste à la Royal Academy of Arts

par

Par Marc Emile Baronheid – bscnews.fr/ Les artistes qui s’expriment en des domaines différents offrent la possibilité de scruter leur travail selon plusieurs perspectives. Ainsi Manet, auquel nombre d’expositions ont été consacrées, sans que l’éclairage soit focalisé sur sa dimension de portraitiste.

Un volume de qualité vient combler cette lacune, qui sert et servira de support à l’exposition thématique actuellement en cours à Londres – après le Toledo Museum – et vraisemblablement appelée à voyager, pour peu que les prêteurs s’ y… prêtent. S’inscrivant dans la durée, le portrait permet d’appréhender l’évolution stylistique du peintre, d’aborder l’influence des maîtres hollandais du dix-septième siècle, de le lire conjointement avec le travail de Renoir et même d’établir des liens avec les débuts de la photographie. Parallèlement aux modèles professionnels qu’il engagea tout , au long de sa vie, Manet invitait aussi des amies « admirables ». L’ouvrage en identifie quelques-unes. Avec une chronologie, des notes, une bibliographie et un index.

L’album accompagne l’exposition Manet à la Royal Academy of Arts, Londres, tenue jusqu’au 14 avril 2013.

« Manet, le portrait de la vie », Fonds Mercator, 44,95 euros

A lire aussi:

De main en main : le génie des sculpteurs de la Provence

Félix Ziem, alchimiste de la lumière

Eloge du marbre à la chapelle de l’Hôtel Biron

Cadavre Exquis : les mystères de la Méditerranée

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à