Les Croods : pari gagné pour la DreamWorks

par

Par Candice Nicolas – bscnews.fr / Le prochain film d’animation de la DreamWorks nous entraîne chez les Croods, une famille de l’âge de pierre qui vit cachée dans sa cave, alors que Papa Grug (Nicolas Cage) veille à ce que rien n’arrive à personne – ou peut-être à sa belle-mère, mais sans succès ! Il tient à l’abri de tout – et donc de toute distraction aussi – sa femme Ugga (Catherine Keener) et ses trois enfants, l’aînée Eep (Emma Stone), le fiston Thunk (Clark Duke) et la petite dernière Sandy.

La dynamique de la famille des Croods est bien similaire à celle du XXIe siècle ! Papa protecteur ne laisse pas respirer son adolescente de fille, qui forcément fait le mur – la falaise ? – et part à l’aventure pour rencontrer Guy (Ryan Reynolds), porteur de bien mauvaises nouvelles pour la famille. En effet, Mère Nature a des projets bien à elle, comme la création de créatures extraordinaires ou pourquoi pas de continents, et il va falloir s’adapter. Le nid douillet des Croods est alors détruit et Grug va devoir reloger ses proches dans un environnement plutôt hostile à notre homme de Cro-Magnon. Mais pour un homme plus que prévenant dont le credo est « le changement est mauvais », l’adaptation au nouveau monde semble compromise. De son côté, la grande, Eep veut vivre plutôt que de survivre et tient tête à son père, et le beau Guy est plein de nouvelles idées qui émerveillent la jeune fille mais terrifie le papounet. Dans un monde en pleine effervescence où tout change et tout se bouscule, la famille Croods va comprendre que l’évolution est sa seule solution, mais vivre aussi sa plus grande aventure et comprendre que ce qui compte le plus au monde, c’est de s’avoir !

Christopher Sanders et Kirk DeMicco, les deux réalisateurs, ont créé un monde en 3D absolument fantastique, avec des fleurs incroyables et des animaux délirants. Dans cette ère Croodolitique complètement insensée, la première famille moderne est mise à l’épreuve dans ce voyage extraordinaire qui va la conduire bien plus loin qu’elle n’aurait pu l’imaginer. Pourtant, dans ce monde bizarre, on retrouve des valeurs humaines qui nous tiennent toujours à cœur. Eep est curieuse et se demande ce qu’elle fait sur terre, et quel est l’intérêt de la vie humaine ? C’est grâce à sa famille collante peut-être, mais aimante et attachante qu’elle trouvera sa réponse. En restant tous ensemble, et en suivant de près le très ingénieux nouveau venu Guy, les Croods s’en vont vers un certain « demain », un endroit encore inconnu à l’homme. Un film d’animation très sympa à voir avec les enfants bien sûr mais tous les âges pourront y trouver un bon moment de divertissement.

« Les Croods » (R : Kirk DeMicco et Chris Sanders – USA)
Section : Compétition (hors compétition)
Sortie française le 10 avril

Lire aussi :

Jappeloup : Tous en selle avec Guillaume Canet !

Les Misérables : Une comédie musicale qui mérite le déplacement

Hitchcock : le duo Anthony Hopkins Helen Mirren qui fonctionne à merveille

Je vous ai compris : Du film à l’e-bd, une aventure de Franck Chiche

Fabrice Luchini : l’atrabilaire amoureux à l’Ile de Ré

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à