Montpellier : La comédie du livre 2013 enfin dévoilée

par

Par Nicolas Vidal – bscnews.fr/ Le programme de la Comédie du livre qui se déroulera les 7, 8 et 9 juin a été enfin dévoilé en ce début de Printemps. Le thème sera axé autour des littératures contemporaines du Maghreb avec de nombreux auteurs invités. L’Algérie sera notamment mise à l’honneur à cette occasion avec de nombreuses rencontres et animations autour de ses écrivains.

La Comédie du livre avait inauguré l’année dernière le concept de la carte blanche avec Jean Rouaud. Cette année, elle a été attribuée à Mathias Enard qui sera en charge de mettre en avant une dizaine d’auteurs autour de rencontres et de tables rondes. Pressenti pour le dernier Prix Goncourt finalement attribué à Jérôme Ferrari, l’écrivain français pourra se consoler avec cette programmation qui promet de beaux moments littéraires.

Comme chaque année, une maison d’édition est mise à l’honneur. Cette année, ce seront les éditions Magellan & cie fondées en 1999, spécialisées dans la littérature du voyage, qui auront les honneurs de la manifestation avec plusieurs événements programmés pour mettre en avant le travail éditorial de cette maison.

Les libraires (Gibert-Joseph, Souffles d’esprit, Sauramps, le Bookshop, les 5 continents, un jardin de livres, Nemo, Planètes interdites, Ikoku) seront une nouvelle fois les chevilles ouvrières de cette énième édition de la Comédie du livre ainsi que les réceptacles de toutes les littératures. De nombreuses dédicaces seront organisées sur la place de la comédie de Montpellier lors des 7, 8 et 9 juin.

En attendant peut-être la confirmation de la présence d’Isabelle Adjani, comme marraine de la manifestation d’après Philippe Saurel, l’adjoint à la Culture de la Ville de Montpellier. qui « se dit confiant sur cette éventualité »

> Comédie du livre de Montpellier – 7, 8, 9 juin 2013
www.comediedulivre.montpellier.fr

Lire aussi :

Montpellier : Les libraires font paraître un manifeste contre les idées reçues

Montpellier: un hommage à Césaria Evora lors du 5ème Fest’afilm, festival du cinéma lusophone et francophone

Montpellier : une zone d’autonomie littéraire ?

Montpellier : Les Internationales de la Guitare aux accents féminins

Rentrée littéraire : les éditeurs du Languedoc-Roussillon sur le pont

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à