fbpx

Les petites gens : un récit plein de tendresse et d’humanité

par

Par Julie Cadilhacbscnews.fr/ Les petites gens, c’est le récit des destins croisés d’individus d’un même quartier en proie à la solitude et à des secrets douloureux à contenir. Il y a Paul qui travaille aux objet trouvés et cauchemarde à propos du sourire ineffaçable d’un de ses collègues de travail, Monsieur Armand qui n’ose pas avouer sa flamme à Irina, Lucie qui vieillit et n’arrive pas à joindre les deux bouts à la fin du mois, Louis et son père qui se cachent pour pleurer à la veillée.

Ces êtres n’ont rien en commun sinon une rue, quelques livres qu’ils empruntent à la bibliothèque de M.Armand et l’espoir peut-être de croiser quelqu’un qui saura écouter leur détresse. « Il suffit qu’on ait une petite vie discrète pour que les gens fassent comme si vous n’étiez pas là. Mais on existe, bon sang! » Campi et Zabus ont imaginé un récit plein de tendresse et d’humanité aux illustrations empreintes de nostalgie automnale. Un livre de saison donc !

Titre: Les petites gens
Auteurs: Campi et Zabus
Editions: Le Lombard
A partir de 12 ans
Parution: octobre 2012

A découvrir aussi:

Pandora : une fille de tempérament au pays de Granzek

Il était une fois en France: les remords du petit juge de Melun

Un diptyque, au scénario original, nimbé de fantastique

John Relom et le monde sans pitié de l’édition

Laissez votre commentaire

Il vous reste

2 articles à lire

M'abonner à