fbpx

« Nous devons collectivement nous poser la question sur la servitude que nous impose la santé avec son lot d’autoritarisme et de coercition »

par

Lors d’une allocution présidentielle ce 12 juillet, le président français Emmanuel Macron a annoncé l’extension du pass sanitaire aux lieux recevant du public ou encore la mise en place de l’obligation vaccinale pour ceux qui sont «au contact de personnes fragiles».

L’éditorialiste Nicolas Vidal revient sur cette allocution. ( source RT France)

« Ne pensez plus fraternité, ne pensez plus liberté, ne pensez surtout plus égalité, mais concentrez-vous sur la santé !
Car La santé est devenue la valeur cardinale de la soumission à toutes les décisions politiques, et à toutes les frasques médicales depuis un an et demi. »

 

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à