fbpx

(Vidéo) Rémy Buisine de Brut contrôlé par les forces de l’ordre en fin de manifestation contre la loi de sécurité globale

par

Lors de la manifestation contre la Loi de la Sécurité globale, plusieurs milliers de personnes se sont rassemblés aux abords de l’Assemblée nationale ce mardi soir à Paris. A de propos, peu de grands médias ont relayé la mobilisation massive alors que les députés devaient s’exprimer sur cette loi.

Après des tensions, des affrontements qui ont duré une bonne partie de la soirée ,et l’utilisation généreuse du canon à eau plusieurs journalistes ont été inquiétés par les forces de l’ordre, chargées de disperser les derniers manifestants. Ces contrôles répondent à la promulgation du nouveau schéma national du maintien de l’ordre instigué par Gérald Darmanin, Ministre de l’Intérieur qui obligent aussi les journalistes à se disperser lors d’une sommation des forces de l’ordre.

Nicolas Vidal, fondateur de Putsch s’était déjà inquiété de cette nouvelle doctrine il y a quelques semaines sur RT France.

Le célèbre journaliste et liver Rémy Buisine de Brut a été mis de côté en fin de manifestation par les forces de l’ordre pour être contrôlé alors même qu’il est possesseur d’une carte de presse officielle. Rémy Buisine a d’ailleurs laissé tourné son live alors qu’il était interpellé par les forces de l’ordre. Le journaliste était passablement énervé et excédé par le traitement qu’il a subi.

Ci-dessous vous trouverez la séquence concernée ainsi que le live intégral proposé par Rémy Buisine sur Brut.

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à