fbpx

Nicolas Antoniucci : le rapport au pouvoir sous le signe de la science-fiction

par

Pour l’été, rien de tel que de prendre du temps pour lire et découvrir de nouveau auteur et un nouvel univers littéraire. L’architecte Nicolas Antoniucci, passé par l’Ecole Alsacienne, fils de sculpteur, voyageur passionné, continue de faire son chemin dans la littérature et ne manque pas d’imagination.

Déjà huit livres pour Nicolas Antoniucci qui s’adonne totalement à l’écriture, la réflexion et la création artistique. Il aime à dire qu’en lisant ses romans, « le lecteur observera le monde comme s’il le regardait à travers un masque représentant l’auteur ».

Et voilà qu’à l’amorce de l’été Nicolas Antoniucci propose son dernier ouvrage « Fer-Or » suivi de six nouvelles publié chez Couleur Sodium.

Et l’auteur aborde la question du soulèvement populaire face à roi-robot aux méthodes despotiques. Le roman explore le combat de l’indépendance populaire dans ce roman de science-fiction.
Ce nouveau livre fait suite à la parution du Conflit Oiseau & Cie paru en 2018.

« De nos jours, nous vivons dans des sociétés modernes dans lesquels les hommes demanderont à posséder des certitudes qui se colleront les unes aux autres » écrit Nicolas Antoniucci sur son blog et confie écrire et bâtir ses romans en s’inspirant du « quotidien, d’évènements connus, médiatisés, à d’autres étant simplement imaginaires. »

Ce nouveau roman de Nicolas Antoniucci résonne étrangement avec l’actualité et le rapport au pouvoir de plus en plus compliqué au sein de plusieurs démocraties dites libérales. Et le domaine de la science-fiction dans lequel il a été bâti permet d’élargir le propos et confronter les points de vue. Voici l’occasion d’une lecture non conventionnelle pour l’été.

Fer-Or de Nicolas Antoniucci
Editions Libres d’écrire
17,50 € – format papier
4,99 € – format ebook

https://www.is-ebooks.com/produit/190/9782376921899/fer-or

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à