fbpx

Covid19 : la grosse boulette ministérielle sur les tests de dépistage

par

Une grosse épine vient à nouveau de se ficher dans le pied du gouvernement. Selon nos confrères du Canard enchaîné dans leur édition de ce mercredi 29 avril, on comprend mieux ce nouveau retard très pénalisant concernant les tests de dépistage et qui nous éclaire sur la panique au sein de l’exécutif.

Le Canard nous apprend « qu’il aura fallu attendre le 21 mars pour qu’un groupe interministériel soit constitué sur ce sujet » autour d’une vingtaine de cadres du ministère afin d’établir « une liste des fournisseurs et leurs capacités de production. »

Plus loin, on apprend que ce n’est que le 2 avril que cette cellule ministérielle ( appelée « cellule test ») sera établie dans le dispositif de crise sanitaire. Puis, clou du spectacle, c’est un cabinet privé qui a été missionné pour aider les services de l’Etat avec comme objectif donné par la Secretaire d’Etat Agnès Panier-Runacher d’assurer « notre souveraineté ».

Le test de l’amateurisme semble quant à lui, très largement positif pour le gouvernement.

Photo by CDC on Unsplash
Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à