fbpx

L’émancipation de la Femme par la bicyclette ?

par

Par Marc Emile Baronheid – Et si la femme était bel et bien l’avenir du vélo, interroge Claude Mathaler (sept ans pour faire le tour du monde à coups de pédale).

Deux cents ans après son apparition, la pratique de l’engin demeure interdite aux femmes dans nombre de pays. Ce volume dresse le portrait de trente-deux d’entre elles, de sexologue à espionne, de féministe à comédienne (rapprochement fortuit). Une blogueuse opiniâtre est regardée comme la Saint Jean-Baptiste du vélo. A une jeune fille épileptique, la bicyclette rend une confiance en elle qui débouchera sur plusieurs titres olympiques et mondiaux de cyclisme féminin. Pour l’Américaine Shannon Galpin, le vélo est un instrument de justice sociale ; elle rejoint Zola qui prêchait l’émancipation de la femme par la bicyclette. A n’en pas douter, de rare des villes, le vélocipède est devenu rat des chants.

« A tire-d’elles – Femmes, vélo et liberté », Claude Marthaler, Slatkine, 29 euros

Lire aussi dans nos chroniques culturellement sport :

Bicyclette : une littérature à géométrie variable

L’Alpe : les secrets de la montagne dans une revue

Sport 3.0 : Superstition ou immobilisme ?

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à